Une nouvelle fois l'anti-terrorisme sert à menacer la liberté d'informer.

L'État français vend des armes à des tyrans. Il a du sang sur les mains.
Quand des journalistes le démontrent, on leur nie leur rôle social et l'anti-terrorisme montre son vrai jour, celui d'une arme politique dirigée par l'État contre nous.

#disclose

source : twitter.com/Disclose_ngo/statu

Suivre

@taziden
‹‹J'entends qu'ici et là, on vend des armes,
conscients de créer le berceau des futurs drames.
Mais oui mais ça rapporte de faire couler des larmes
Les dirigeants responsables auraient ils une âme?››
( - Larmes du crime, paroles-musique.com/paroles-Br )

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !