On me fait découvrir , une nouvelle messagerie apparemment écoresponsable et qui plante des arbres, chiffrée de bout-en-bout et produite en ™.

Présentée comme sécurisée, écologique et accessible _by design_; la seule donnée personnelle demandée serait un n° de téléphone. Elle dit ne pas vendre de données personnelles, être décentralisée et *pour* l’opensource… sans l’être elle-même, et repose sur Matrix.

🔗 treebal.green/

Pour l’instant, j’éprouve un certain scepticisme… qu’entendent-ils par « être pour la capitalisation des écosystèmes numériques¹ », si ce n’est, in fine, faire du capitalisme vert ? Pourquoi tout ce langage pleins d’anglicisme et de terme à limite du bullshit, « communauté cyber », « solution », « atelier de _design thinking_² »… ?

[1]. treebal.green/solution-techniq
[2]. treebal.green/eco-conception.h

Afficher le fil de discussion

Pourquoi ne pas être en open-source voire en libre dès le départ au lieu de simplement faire du bug bounty, alors qu’on sait que la clé de la confiance d’un tel logiciel est l’ouverture du code et la documentation ?
Je crains de ne voir que du pseudo-vert et du « on va tout ouvrir mais surtout pas avant d’avoir fait notre beurre [salé, bien évidemment] ».

Cher :mastodon: , qu’en penses-tu ? As-tu vu cette messagerie passer ?

Afficher le fil de discussion

J’ai oublié de l’écrire, mais notons que l’on ne connaît pas non plus leur modèle économique ni comment ils replantent les arbres, et si les arbres replantés le sont intelligemment et avec les bonnes essences…

Afficher le fil de discussion

Un (demi) bon point: leurs pages sont légères et ne font pas appel à des sites externes une fois l’appel aux polices de Google (…) bloqué.

Quant au modèle économique, la FAQ¹, que je viens de trouver, indiquent qu’ils proposent gratuitement l’application au grand public, et la font payer aux professionnels, afin de leur proposer des messageries internes.

Sur la décentralisation, ils ne donnent rien d’autre que les maigres informations présentées dans la page Solution Techniques.

Afficher le fil de discussion
Suivre

Quant au plantage d’arbres, la moitié de leur revenus sont investis dedans.
En utilisant et partageant l’application, les utilisateurs accumulent des feuilles et Treebal suppose un certain revenu induit par ces partages et au bout de 250 feuilles, un arbre est planté.

[1]. treebal.green/faq.html

· · Web · 1 · 0 · 0

Comme me le montre Tkpx¹, cette messagerie semble bien à fuir.

· Sécurisée, mais pas libre ou u moins open-source.
· Leur siège sociale est une boîte de communication et de marketing du nom d’AD Breizh. C’est donc de fait immédiatement à fuir.
· On a peu de sources pour connaître la réelle écoresponsabilité de leur appli et les arbres plantés.
· Aucune trace de la dite-décentralisation.
· Pisteurs Google
· Non-respect du RGPD.
Probablement d’autres arguments, mais c’est déjà trop.

Afficher le fil de discussion

Notons que l’autre application qu’ils développent, Dolmen One, permet de, gérer ses campagnes de communication.
Amusant, non ?

« Avec Dolmen One, créez directement depuis votre smartphone des campagnes de communication SMS et SMS enrichi ciblées, adressées à votre base de données clients. »

play.google.com/store/apps/det

Afficher le fil de discussion
Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !