@Baffie journal d'un chat assassin un des premier "vrai livre" lu par mon aîné, plein de souvenirs et de partie de rigolade 😅

@xalofar Je dois pas être assez vieux pour l'avoir connu « à temps » alors 😅🤡

@Baffie

@devnull @Baffie Tu doit avoir eu internet avant moi…
quand je dis vieux, c'est une dizaine d'année maxi!

@xalofar @Baffie

> Tu doit avoir eu internet avant moi…

Qu'est qui te fait dire ça ?

@devnull jamais eu de 56k, on a débuté avec du 512 a une époque ou le 1028 était déjà répandu

@xalofar Jamais eu de 56k non plus 😂

J'ai squatté des cyber-cafés occasionnellement depuis tout gosse jusqu'au lycée avant d'avoir une connexion Internet à la maison en ADSL 16 Mbit/s théoriques chez 9 telecom en septembre 2007.

OCR Output (chars: 2415) 

@cosminh
Journal intime
du chat

983éme jour de ma captivité

Mes ravisseurs continuent a me provoquer avec de bizarres petits objets
pendouillant au bout d'une ficelle. Ils se gavent de viande fraiche au diner
pendant qu'ils me forcent a manger des céréales déshydratées. La seule chose
qui m’aide a tenir le coup est I'espoir d'une évasion, et la maigre satisfaction
que je retire, de temps a autre, de la destruction d'un meuble.

Demain, je mangerai peut-étre une autre plante d'appartement.

Jour n° 987 : Aujourd’hui, ma tentative d'assassiner mes ravisseurs, en me
glissant dans leurs pieds pendant qu'ils marchaient, a presque réussi. Il faudra
que j'essaie encore depuis le haut des escaliers. Dans l'espoir d'induire dégout
et répulsion chez ces vils oppresseurs, je me suis encore forcé a vomir sur leur
fauteuil préféré. Il faudra que je recommence sur leur lit.

Jour n° 999 : J'ai décapité une souris et leur ai apporteé le corps, afin de leur
faire comprendre ce dont je suis capable. Mais ils se sont juste extasiés et se
sont répandus en paroles onctueuses et condescendantes, me disant a quel
point j’étais un bon petit chat. Hmmm... Ca ne fonctionne pas conformément
au plan.

Jour n° 1681 : Leur sadisme a mon égard n‘a pas de limites. Sans aucune
raison, j'ai été choisi pour le supplice de l'eau. Cette fois, de plus, il comprenait
une substance chimique mousseuse et piquante appelée "shampooing". Quel
cerveau malade a bien pu inventer un tel liquide ?

Jour n° 1718 : Aujourd'hui s'est tenue une sorte de réunion de malfaiteurs. J'ai
été placé a l'isolement pendant I'événement. Cependant, j'ai pu entendre le
bruit et humer l'odeur nauséabonde de ces tubes de verre qu'ils appellent
“biére". Plus important, j'ai reussi a obtenir l'information que la raison de ma
réclusion était mon pouvoir "allergisant”. Il va falloir que j'apprenne de quoi il
s'agit, pour que je puisse l'utiliser a mon avantage.

Jour n° 1745 : Je suis persuadé que les autres prisonniers sont des comédiens.
Le chien est relaché tous les jours et semble anormalement heureux de revenir.
C'est visiblement un attardé mental. D'un autre cote, l’oiseau doit étre un
informateur puisqu’il leur parle constamment. Je suis certain qu'il leur rapporte
mes moindres mouvements. Tant qu'il restera dans cette piéce de métal, sa
sécurité est assurée. Mais je peux attendre. Ce n'est qu'une question de
temps...

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : pas de publicité, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Gardez le contrôle de vos données avec Mastodon !