Le 16 avril se tiendra notre audience finale au Conseil d'État sur notre affaire la plus ancienne et la plus importante : contre la surveillance de masse.

Au pied du mur, le gouvernement tente une stratégie aussi désespérée que surprenante : un frexit sécuritaire.
video.lqdn.fr/videos/watch/518

On revient dans cet article sur les 6 ans de procédure (aux côtés de FFDN et FDN) et de lutte politique qui ont démontré à quel point la France souhaite coûte que coûte continuer sa surveillance de masse des mouvements sociaux et militants.

laquadrature.net/2021/04/07/ju

Les effets de la future décision du Conseil d'État seront considérables:

- si on gagne, fin de la conservation généralisée des données de connexion, limitation des finalités politiques, contrôle effectif
- si on perd, la France se placera en indépendance de fait vis à vis de l’UE

Suivre

@LaQuadrature Salut, petite typo à la fin de l'article : s/le plus ancienne/la plus ancienne/

:-)

· · Web · 0 · 0 · 1
Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : pas de publicité, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Gardez le contrôle de vos données avec Mastodon !