Le Parlement a définitivement adopté la loi permettant à la police d'exiger le retrait, en 1h, de contenus qu'elle juge « terroristes». Si le Conseil constitutionnel valide ce dispositif l'automatisation de la censure sera définitivement généralisée sur Internet.
laquadrature.net/2022/07/29/ge

Ce nouveau mécanisme visera tous les hébergeurs, même les plus petits comme les @ChatonsOrg qui seront obligés d'exécuter les demandes de la police sous peine de lourdes sanctions, quand bien même il n'y a aucune intervention d'un juge.

Suivre

@LaQuadrature Il est certain que cette loi impactera plus surement les membres de notre collectif que la contre laquelle nous proposons des alternatives crédibles, résilientes, efficaces.😾🙀

· · Web · 1 · 6 · 5

@ChatonsOrg @LaQuadrature Le sujet avait déjà été survolé lors du dernier .

À remettre sur le tapis pour le prochain ?
Parce que le risque est important :
- réagir en 1h n'est pas donné à toutes les structures
- le service juridique à même de s'assurer du bien fondé de la demande est en général inexistant
- la pression peut être importante pour le CHATONS impacté
- et certaines activités militantes peuvent être taxées de terrorisme (surtout si l'aval du juge n'est pas utile)...

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : pas de publicité, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Gardez le contrôle de vos données avec Mastodon !