Suivre

@redfrog Cette image ne provient pas de la NASA mais de Anthony Hearsey. Par ailleurs, ce n'est pas une photo mais un montage 3D. Et enfin, il s'agit ici d'une représentation sous forme de compilation de tous les incendies qui ont lieu en Australie du 05/12/19 au 05/01/20 et dont la plupart sont d'ores et déjà éteints.
Plus d'infos ici : snopes.com/fact-check/australi

· · SubwayTooter · 1 · 4 · 3

@Crayon_Laser @redfrog
Effrayante quand même... On va bientôt se rendre su la côté est... J'espère qu'il restera encore un peu de forêts!! 😥

@dubs120
Peut-être qu'en choisissant de renoncer à ce voyage, tu contribuerais à éviter que cela se reproduise.
@Crayon_Laser @redfrog

@biros
Donc, ne jamais visiter sa famille (on leur dira que leur rencontre est nuisible), ne jamais vérifier par soi-même ce que les médias affichent (et laisser les puissants locaux totalement libres d'agir), laisser la place au tourisme de masse parce que "peut-être" notre présence humaine contribue... Pas convaincu!
@Crayon_Laser @redfrog

1/2

@dubs120 Tu prônes le voyage en avion pour aller vérifier que l'Australie est bien en train de brûler ?

Le tourisme de masse c'est justement de prendre l'avion pour aller visiter tous les lieux qu'il *faut* avoir vu dans sa vie, et dont l'Australie fait partie. Être raisonnable sur le plan écologique, ce serait de voyager en France, et si possible en train, pour éviter de créer de nouveaux incendies et de nouvelles inondations.

2/2

@dubs120
On ne peut pas s'indigner du fait que l'Australie brûle et en même temps y contribuer en prenant l'avion pour y aller.

Mais je te rassure, tu n'es pas le seul dans ce cas. Nous sommes tous dans une forme généralisée de dissonance cognitive, à plein d'égards (autre exemple : on adore les animaux, on est contre la chasse, mais on mange 85kg de viande par an).

1/2
@biros
Ben non, je ne prône pas du tout l'avion, et surtout pas 'pour aller voir les incendies'. Nous allons en Australie pour un mariage et en profitons pour visiter. Tu as bien deviné qu'on y va en avion simplement par compatibilité de nos calendriers.
De même je ne m'indigne pas, il ne s'agit pas d'un acte volontaire, je suis juste triste et inquiet de ce qu'on va voir...

2/2
@biros
Quant aux origines des dérèglements climatiques :
- l'impact global de chaque contributeur est délicat à quantifier, et à mon sens la part du 'numérique' est majeure... Devrais je nous conseiller d'arrêter d'échanger?
- l'impact local est lui tout à fait observable - à condition d'y être - comme le détournement de l'eau des rivières actuellement dénoncé par les aborigènes ou l'imperméabilisation massif des surfaces terrestres chez nous...

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : pas de publicité, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Gardez le contrôle de vos données avec Mastodon !