Suivre

Si vous avez des astuces pour lutter mentalement contre les acouphènes, je suis preneur.
Repouets appréciés.

· SubwayTooter · 12 · 39 · 6

@Crayon_Laser Je compense.
Musique en permanence, quelque soit l'endroit si je suis seul.
Et dans la chambre un reveil a tic-tac (qui ne suffit pas toujours)

@Crayon_Laser L’acceptation. Mais parfois ça ne suffit pas.

@raph Me résoudre à cette situation me paraît impossible/ingérable. Tu as une "astuce" ?

@Crayon_Laser T’as pas le choix en fait. Mais ça prend des années pour accepter ça. Et ça demande de faire face à certains démons. Se résoudre de ne plus jamais entendre le silence. Apprivoiser ce bruit. Admettre qu’il fait désormais partie de toi. Ne pas en faire un ennemi.

Le mien couvre souvent ma voix tant il est fort. Mais j’ai aussi la chance de le voir parfois, rarement, disparaître en contre partie. Je ne sais pas si j’aurais remarqué quand je luttais contre.

@raph Pas mieux. Les miens sont assez légers, mais c'est assez pénible quand-même. un peu comme le sifflement qu'entendent les gens qui ont de bonnes oreilles à côté d'une télé à tube cathodique, pour ceux qui se souviennent.
@Crayon_Laser

@raph Mes astuces de base sont celles-ci :
- éviter le silence. Parfois la nuit, juste tenir la fenêtre ouverte pour avoir le bruit d'un courant d'air peut aider à rendre le son plus supportable.
- éviter la fatigue : le son paraît plus fort et plus présent en état de fatigue.
@Crayon_Laser

@raph Les premières années, quand il arrivait que ça me gêne vraiment pour m'endormir, je me mettais devant un film pour attirer mon attention ailleurs.
@Crayon_Laser

@parleur On a le même type d’acouphène du coup. De son.

Ensuite je n'ai pas de meilleurs conseils. En Guadeloupe j'avais le bruit des vagues et de la nature (très vigoureuse) la nuit. Et pendant des mois je n'ai presque jamais eu l'occasion de penser à mon acouphène. Le détournement d'attention ça marche très bien !

J'ai aussi remarqué que lorsque j'écoutais des sons qui y ressemblent, ça l'annule. Ça peut sembler non-productif pourtant ça repose.

@Crayon_Laser

@Crayon_Laser J'irai dans le sens de @raph ,détourner l'attention et trouver ce qui peut atténuer la présence par annulation. Poir ma part, j'ai trouvé/eu l'idée sous la douche en me rendant compte que l'écoulement de l'eau avait un effet. J'ai cherché une petite fontaine d'intérieur que je faisais fonctionner la nuit et ça a marcher. Depuis - ça fait plus de 20 ans - j'ai intégré l'acouphène et il me sert même d'indicateur, de mon état de fatigue par exemple.

@parleur

tip perso contre les acouphènes 

@Crayon_Laser
Personnellement j'essaye d'abord de chasser la chose physiquement quand ça devient trop dur, en annulant les bruits et sons désagréables de l'extérieur. Ensuite je me mets à songer très fort à un autre son, à d'autres choses sur lesquelles je peux me concentrer tout en continuant à faire ma vie.

Par exemple, quand il y a un pic d’acouphène ou quand c'est trop fatiguant, je songe à une musique entrainante, quelque chose qui me fera fredonner, bouger le corps et la tête. Cela non pas pour bouger mais pour avoir un son vraiment "puissant" pour moi.

Ca peut-être des sons plus...inhabituel. Un discours, une conférence, voire un cours.

Ou bien des vidéos intéressantes qui me dont cogiter fort.
Ou alors, un truc un peu edgy : regarder avec le son assez fort mais pas trop des vidéos d'émeute...ouais... c'est dans ces situations que je me suis retrouvée avec mes sifflements et c'est à la fois cathartique un son "entrainant".

Souvent le fait d'avoir des basses dans les sons que j'écoute pour faire contre feu aux acouphènes, permet d'engendrer juste assez de vibrations dans ma tête et mes os pour soulager la douleur à la longue

En tout cas courage :blobcheerR:

tip perso contre les acouphènes 

@thilda Merci pour tes conseils.
J'écoute beaucoup d'ASMR depuis plusieurs années, ça m'aide bien d'ordinaire mais là j'angoisse à la seule idée de la présence permanente de ces acouphènes, et donc dort très péniblement environ deux heures par tranches de 24H00... Je teste différents sons pour tenter de les masquer mais je n'ai pas encore trouvé. Je vais tenter ton astuce avec des conférences.

@Crayon_Laser essayer de trouver les sources "d'intensification" du phénomène et les réduire, et sinon à part en plus digèrer et vivre avec j'ai rien trouvé d'autre, désolée =/

@Crayon_Laser il existe un "yoga du son", que j'ai découvert en Himalaya, mais je ne me souviens plus du titre du livre. Ceci dit, le swami de l'ashram du coin m'avait accompagné dans ce que j'appellerais aujourd'hui une exploration de ces "sons" (acouphènes) que j'entendais et entends encore. Ce yoga millénaire, proposait une classification en sept types d'instrument. A corde, à vent, à peau, à cloche, etc jeune sais plus trop. Le fait est que par ce yoga j'ai appris à utiliser /

@Crayon_Laser / explorer mes sons internes et/ou acouphènes pour parfois déboucher dans une clairière de silence...

@Crayon_Laser
Perso je fais tout ce que je peux pour les oublier (lire, voir, discuter, travailler)
J'essaie de perdre la conscience de les entendre... Dés que j'y pense c'est perdu.

@Crayon_Laser coucou, si tu ne le fais pas déjà, le plus simple est d'écouter de la musique à faible volume, pour que tes neurones de la zone de l'audition soient concentrés sur autre chose et gomment le bruit constant de l'acouphène.

De manière plus générale, dès que l'acouphène arrive il est recommandé de se concentrer sur quelque chose d'autre, pour que ton cerveau oublie plus vite.
La musique peu forte c'est efficace pour l'endormissement, c'est a priori le moment où l'acouphène est plus audible car on est moins distrait par autre chose.

Sinon si ce n'est pas déjà fait, il est recommandé de faire tester son audition puisqu'un acouphène est un témoin d'une baisse d'audition dans la plupart des cas.

Voilà j'espère que ça peut aider. Courage.

@Citiza Yep, j'ai testé mon audition et je suis malentendant. La musique à bas volume marche plutôt bien en journée mais la nuit, je teste focalisé sur les acouphènes malgré la musique.

@Crayon_Laser hmmmmm... c'est vrai que ça doit être très difficile la nuit. Du coup je suppose qu'il faut plus s'orienter sur des techniques de relaxation au sens large, comme quelqu'un l'a dit autohypnose, sinon la sophrologie, le yoga, la relaxation. À voir ce qui marche le mieux pour toi.

@Crayon_Laser
C'est une note fixe ? Si oui je m'en servirai comme d'un drone (fr.m.wikipedia.org/wiki/Drone_) pour chanter des arpèges/intervalles par rapport à ce son. Quelque chose qui se fait dans la lenteur (un peu comme les aums bouddhistes) pour ressentir les vibrations harmoniques.
Ça ne t'aidera sans doute pas à l'oublier, mais peut-être à en faire un allié ?
Disclaimer: je ne souffre pas d'acouphènes, par contre je travaille sur ma contrebasse mes gammes lentement à l'archer avec un drone.

@Crayon_Laser
Gasp, je viens de m'apercevoir que j'ai parlé franglais. Drone c'est le terme anglais pour bourdon (et pas le genre musical que j'ai référencé dans le précédent pouet).
cf fr.m.wikipedia.org/wiki/Bourdo

Bref une note fixe, comme sur les cornemuses et autres sitar...

@Crayon_Laser l’auto-hypnose ?

Je crois qu’à #Dijon il existe un département à l’hopital réputé dans ce domaine pour lutter contre la douleur mais je peux me tromper.

Je ne saurais dire si c’est utile contre les acouphènes par contre.

@Crayon_Laser
A tout hasard... J'aime bien le gars, j'ai d'autres séances pour moi, mais peut-être que celle-ci ?

youtu.be/6u737ZVGVq8

@Crayon_Laser
Ya #agison qui fait des bouchon sur mesure pas trop chere pour la prevention

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !