à il y avait ~2000 personnes à la manif des , alors que je le journal en annonce 500 😂

À un moment le cortĂšge passait le long d'un grand parc, d'un coup quelqu'un cri "Ă  droite, des flics !", il y en avait 5 en contre-bas, avec Ă©quipement et tonfa.

Tous les gens se sont regardĂ©s. D'un coup la majeur partie des gens Ă  foncĂ©s, ptdr ça s'est transformĂ© en course poursuite dans le parc 😂 Par contre ceux de devant ont mangĂ©s une sale grenade dans la gueule...

Ă  un moment on passe devant une Ă©glise, il y a un prĂȘtre qui sort avec un gilet jaune Ă  la main, ça Ă  gueulĂ© "JĂ©sus, avec nous !" 😂

AprĂšs on traverse le long tunnel sous la citadelle, le son d'une ambulance retentit, tout le monde s'Ă©carte.

Une ambulance privée de la société "Jussieu" passe

"Jussieu, avec nous"

😂

aprĂšs devant la prĂ©fĂ©cture ça commence Ă  gazer "Ils ont pas aimĂ©s que leur camions soient plein d'oeufs, maintenant les poulets ont peur des oeufs 😂"

on est passĂ©s notamment devant le commissariat, il y avait des groupes de ~8 policiers avec des boucliers et des lanceurs de flashball pour protĂȘger chaque entrĂ©e. Pareil devant la fac de pharma (car en rentrant dans la fac, il est possible de ressortir devant la pref, et de prendre les CRS en Ă©taud)

C'est ouf de voir comme ils étaient VRAIMENT VRAIMENT flippés. On les voyait trembler à plus de 10m. Ils avaient vraiment la trouille.
J'ai jamais vu ça.

Suivre

Et pareil, grosse hausse des gens équipés et qui montaient dans la rue devant les CRS

Ça monte. Les gens se prĂ©parent. le 8 dĂ©cembre dans la mĂȘme ville, il y avait environ 5-10% des gens qui avaient un casque ou un masque. Pour 700 personnes mobilisĂ©s, donc entre 35 et 70 personnes.

Aujourd'hui j'ai vu presque un quart des gens équipés de casques et de masques.

Sauf qu'il y avait 2000 personnes aujourd'hui. Environ 400 personnes étaient équipés. C'est juste énorme comme progression

· Web · 0 · 0 · 2
Inscrivez-vous pour prendre part Ă  la conversation
Framapiaf

Framapiaf est un service de microblog similaire à Twitter. Il est libre, décentralisé et fédéré. Il permet de courts messages (max. 500 caractÚres), de définir leur degré de confidentialité et de suivre les membres du réseau sans publicité ni pistage.