@oliussielago Effectivement son article est intéressant mais il critique plutôt l'absence de qualité de la recherche scientifique plutôt que la recherche scientifique en elle même. Il demande plus d'études de qualité avec un meilleur niveau de preuve. Cela ne remet pas en cause toute la recherche scientifique jusqu'à ce jour.

@oliussielago il faut que je lise ce que dit John Ioannidis mais la méthode scientifique est tout de même plus logique que ce que vous décrivez avec la religion. Certes elle n'est pas parfaite et il y a plein de points à améliorer mais c'est quand même ce que l'on a de moins pire pour faire des choix. Se baser sur le réel me semble quand même plutôt sain.

@oliussielago on est d'accord ça donne pas des preuves formelles mais plusieurs études de bonne qualité méthodologique qui vont dans le même sens ça donne quand même plus de poids pour prendre des décisions. La religion à l'opposée ne se base pas sur des faits.

@oliussielago on est quand même pas sur le même niveau de preuves. La méthode scientifique est basée sur le réel, reproductible. La comparaison avec la religion est quand même douteuse.

@oliussielago à ce moment là c'est une croyance mais votre parallèle avec la religion est plus que douteux, cette croyance s'appuie tout de même sur des faits ce qui la rend plus probable qu'une croyance au sens religieux comme vous le sous entendez.

@oliussielago
C'est plutôt une décision basée sur des données scientifiques appliquée à une situation particulière. C'est sur que c'est pas du 100% de fiabilité mais appeler ça une croyance c'est un peu gros.

@oliussielago c'est certain ;)
On en revient donc aux manque de données pour savoir si l'ivermectine est vraiment bénéfique...

@oliussielago Clairement il faudrait creuser la piste de la vitamine D et oui on manque cruellement de financements qui pourraient permettre aux scientifiques de faire des études de qualité sur ces sujets. Malheureusement l'état ne semble pas prendre ses responsabilités sur ce sujet.
Par contre l'ivermectine n'est pas dépourvue d'effets indésirables comme vous le dites c'est pourquoi on a besoin de ces études.

@drsam @oliussielago
Bien sûr mais dans un cadre contrôlé : dans des essais cliniques de qualité qui permettront d'évaluer la balance bénéfice/risque de ces différentes solutions. L'Ivermectine et l'HCQ exposent à des effets indésirables qu'il ne faut pas négliger. Elles sont utilisées dans des situations où leur balance bénéfices/risques a été évaluée et jugée favorable.
Ce qui n'est pas le cas dans le traitement de la COVID.

@oliussielago @drsam
Non justement il n'y a pas assez de données fiables concernant la balance bénéfice/risques de l'Ivermectine dans l'infection à COVID-19. Je suis d'accord il ne faut pas se contenter des études des laboratoires, l'état devrait financer des études de qualité sur ce sujet, mais pour le moment il ne semble pas raisonnable d'utiliser l'Ivermectine dans le traitement du COVID-19 sans données fiables.

@oliussielago @drsam Je ne vois pas quel est le problème avec cet article alors, ils demandent plus de données fiables sur l'ivermectine dans le traitement de la COVID-19, ce qui semble plutôt logique avant de recommander son utilisation et de potentiellement exposer des patients à ce médicament qui pourrait potentiellement être plus dangereux qu'utile.

Elie a partagé
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !