Suivre

"A voix haute – La force de la parole" de Stéphane de Freitas et Ladj Ly montre un concours d'éloquence fait en Seine Saint-Denis. Sans voix off, en s'attachant aux jeunes (19-24 ans) motivés (et malgré la dramaturgie téléréalitesque de l'élimination), ce film est un grand moment d'enthousiasme, de foi dans l'humanité, dans le pays, avec sa diversité si énergique. Naïf ? Toujours mieux que le contraire.

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !