Suivre

𝕷'engeance fulgurante des battements d'aile successifs sont encore la beauté manifeste de l'infini. Qui est-il celui qui pourra le cerner d'une technique visuelle ? Quel confort sensoriel synchronise-t-on si la bière n'est pas brassée de hasard ? In fine le béton cédera de stupeur lorsqu'il n'y restera que le houblon. In fine le ciel est bien sombre. In fine l'on se hâte. Rendez-nous au moins la technique, qu'on l'applique à cultiver les charnières de l'immense.

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !