@Shaft @FMR @angristan Je rappelle quand même que plus ou moins la même chose s’est passé avec GNU/Social & Mastodon hein. Bizarrement avec les mêmes caricatures. Et bizarrement pas avec les mêmes réactions. #DeuxPoidsDeuxMesures

@aeris @Shaft @FMR @angristan Bah, quand même, ça me semble logique que le rejet soit plus fort envers le projet qui forke sans respecter la license et qui veut foutre des pubs et tout ça…

@framasky @Shaft @FMR @angristan Mastodon s’est aussi bien assis comme il faut sur GNU/Social à sa sortie hein.

@aeris @framasky @Shaft @FMR @angristan ils avaient fait la même chose? je pensait qu'ils s'étaient basé dessus mais c'est tout, pas qu'il avait forker et virer le license

@Grummfy @framasky @Shaft @FMR @angristan La position de Mastodon par rapport à GNU/Social n’a pas été une question de licence. Mais le message a plus ou moins été le même. « Eh, j’ai fais un réseau trop cool ». En oubliant de mentionner que c’était basé sur les protocoles de GNU/Social. En apportant une chiée de fonctions incompatibles avec les gens déjà existants avant (CW, messages privées) ayant conduit à de jolis fails.

@angristan @FMR @Shaft @framasky @Grummfy Le tout en se positionnant comme le messie sur Terre et en refusant toute conciliation sur l’évolution du protocole. En terme de « c’est moi le maître et je m’en cogne de votre avis », Gargron s’est bien placé là…

@Grummfy @framasky @Shaft @FMR @angristan Ça n’était pas une violation illégale de licence, ça n’en reste pas moins pas mal amorale quand même.

@aeris @framasky @Shaft @FMR @angristan indeed. J'avoue que je n'ai pas vraiment fait attention à cela. Mais entre les deux cas, me dernier en date me semble plus grave que le premier

@Grummfy @framasky @Shaft @FMR @angristan Juste parce que ça vient d’une personne avec qui on aurait envie d’avoir moins d’affinité ?
Sur le papier, je ne vois franchement pas trop la différence.

@angristan @FMR @Shaft @framasky @Grummfy (Surtout que ça nitpick un peu sur les clauses de la AGPL pour faire chier Hiveway, globalement parlant elle était respectée. En traînant des pieds mais respectée.)

@aeris @framasky @Shaft @FMR @angristan a la différence que Mastodon n'a jamais craché sur GNU/Social, et que quasiment personne utilisait GNU/Social

@r0 @framasky @Shaft @FMR @angristan Et j’aimerait bien savoir comment tu définis « quasiment ». Je l’ai utilisé pendant plus de 10 ans, et il y avait du monde dessus.

@angristan @FMR @Shaft @framasky @r0 Et si, Mastodon a craché sur GNU/Social. De la même manière que Hiveway le fait.
On a vu les gens de GNU/Social sortir le même type de caricatures sur Gargron qu’on en publie actuellement sur McAfee.

@aeris @angristan @FMR @Shaft @framasky d'un point de vue "m. tout le monde" (cad en sortant du cercle des libristes), il y a nettement moins d'utilisateurs de GNU/Social que Mastodon. la popularité de la techno découlait de celle du projet GNU uniquement, donc n'a touché qu'un nombre extrêmement limité de personnes.

tu aurais des exemples de Mastodon qui crache sur GNU/Social? je n'en ai jamais vu, je suis curieux.

@framasky @Shaft @FMR @angristan @r0 Gargron & cie ont dit « fuck si c’est pas compatible avec les autres ». Quittent à foutre un sacré merdier, du style les messages privés qui arrivaient en public sur les instances GNU/Social. Ou les CW qui s’affichaient directement chez les gens de GNU aussi.

@aeris t'aurais des posts, des sources sur ça? histoire de me renseigner

(j'en profite pour nettoyer les mentions)

@r0 Je ne sais pas si ça a été formalisé quelque part ou non. Mais en tout cas je me suis fait eu dans les 2 sens quand j’avais encore mon instance GNU/Social.
Un MP qui m’a été envoyé depuis Masto qui a fini public sur mon GNU/Social et inversement un MP que j’ai envoyé depuis mon instance Masto qui a fini public sur des GNU/Social.

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Framapiaf est un service de microblog similaire à Twitter. Il est libre, décentralisé et fédéré. Il permet de courts messages (max. 500 caractères), de définir leur degré de confidentialité et de suivre les membres du réseau sans publicité ni pistage.