Suivre

Trump veut aussi construire des murs à Internet :-/

Ex: Les comptes Adobe ne fonctionneront plus au Vénézuela
nextinpact.com/brief/suite-a-u

GitHub et Gitlab sont aussi inaccessibles dans certains pays !

Heureusement, Gitlab CE étant un logiciel libre, des contournements existent 👇

framapiaf.org/@Framasoft/10293

@Framasoft En vrai ces murs sont là depuis très longtemps. Certains pays sont blacklistés depuis 1979
en.wikipedia.org/wiki/United_S
Trump n’y a ajouté que le Venezula pour le moment.

@aeris @Framasoft

En fait, l'histoire d'Adobe (voir des blocages) n'est pas pour moi le cœur de l'histoire (ça fait des années que je montre en conf la capture écran de toshop qui dit que son usage est interdit dans certains pays).

C'est le fait qu'il y ait une accélération des blocages de sites web utiles (~indispensables) à la création (art ou code).

Et, pas accessoirement du tout, de montrer que les militant⋅es du libre peuvent apporter des solutions (légales, en +)

@pyg @Framasoft Il n’y a aucune accélération des blocages. Juste les gens qui découvrent magiquement qu’ils utilisent des services US, donc soumis aux embargos existants depuis des décennies…

@aeris @Framasoft

Oui, et... ?

Dans les faits, tu pouvais utiliser Gitlab (ou Github) au Soudan ou à Cuba il y a encore quelques mois. Malgré l'embargo. Là, tu ne peux plus (sauf contournement technique).

Il y avait donc l'esprit de la loi, la loi, et l'application de la loi. Ce que je dis ici c'est qu'il y a bien une accélération de ces mise en application.

@pyg @Framasoft Non. Gitlab est du au fait qu’ils ont migré de Azure, qui n’appliquait pas la loi, à GCP, qui lui l’applique. La faute revient à Gitlab, l’administration US n’a strictement pas changé d’un iota entre les 2.

@pyg @Framasoft Donc ne mélangeons pas tout, Trump est certes un gros crétin, mais là pour le coup il n’est responsable de pas grand chose sinon de chercher à empêcher l’extrême droite au Vénézuela. Il y va avec des gros sabots certes, mais il fait quelque chose ici.

@pyg @Framasoft Les sanctions diplomatiques et commerciales, ça existe depuis l’éternité, et c’est du coup bien plus une question de décisionnaires débiles qui foutent leurs données n’importe où n’importe comment qu’un problème de politicien ici.

@aeris @pyg @Framasoft Au vue de son accommodation avec plein de dictatures, je suis pas sûr qu'il en est grand chose à faire que l'extrême-droite soit au pouvoir ou le prenne. Ça ne me parait pas être une raison satisfaisante, bien que très joli sur le plan du principe.

@nspanti @pyg @Framasoft Je ne sais pas pourquoi il l’a fait, mais en tout cas il l’a fait…
Le problème par rapport aux conséquences sur les logiciels ne vient pas de lui, mais des utilisateurs qui adorent le cloud et le saas, principalement US, sans se rendre compte des effets juridiques et légaux…

@nspanti @pyg @Framasoft On a possiblement le même type de sanction prévu via ONU & UE (qui a quand même une kill-list de 2290 personnes) qui exposent à *DEVOIR* légalement prendre le même type de sanction y compris sur nos logiciels libres un jour…

@nspanti @aeris @pyg @Framasoft

Surtout qu'à moins que j'aie raté une étape, c'est bien dans l'espoir d'installer l'extrême-droite au Vénézuéla qu'il a lancé les sanctions...

(mais sinon je suis assez d'accord que se plaindre qu'un méchant soit méchant est beaucoup moins productif que de montrer comment on peut ne pas dépendre de lui)

@aeris @Framasoft

Bref, je comprends ta "précision pour la rigueur", mais "c'est de la comm' bébé" ©

Ici, on a un Président US qui utilise clairement le levier de la discrimination territoriale vis-à-vis de produits clés et sensibles dont l'utilisation était jusque là toléré. On sort d'une guerre commerciale et économique pour appuyer des rapports de forces politiques.

Libre à toi de l'interpréter comme juste "business as usual", mais pour moi ça n'est pas le cas.

@pyg @Framasoft Il n’utilise pas les produits clefs et sensibles. *TOUT* produit et *TOUTE* boîte US est soumis à ces embargos.

@pyg @Framasoft Avoir la moindre dépendance US t’expose à ce problème qui existe depuis 79. Et en vrai, c’est un problème qui est valable pour n’importe quel pays. Y compris le nôtre.

@aeris @Framasoft

Bon, décidément, on ne se comprendra pas...

Je n'ai jamais dit qu'il n'y avait pas de frontières avant, mais que la plupart des murs n'étaient soient pas montés, soit pas gardés. Et qu'il y a maintenant une évolution, un durcissement.

Je te laisse avec l'esprit des lois :)

@pyg @Framasoft Les murs sont montés exactement pareils qu’avant. GCP a toujours bloqué server-side tous les pays sur la liste OFAC. Idem Adobe.

@pyg @Framasoft C’est même indiqué dans les CGU d’Adobe (qui ne sont d’ailleurs toujours pas à jour depuis l’arrivée du Vénézuela sur la liste)

@aeris @Framasoft

Désolé, je vais devoir te silencier/muter, car tu veux tellement démontrer que j'ai tort que tu n'as pas/mal lu mes arguments et que tu veux me démontrer quelque chose dont je t'ai déjà dit que j'étais bien au courant juste avant :

pyg:
> (ça fait des années que je montre en conf la capture écran de toshop qui dit que son usage est interdit dans certains pays).

Bref, pour ma part, j'en reste là :)

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Mastodon est un réseau social utilisant des protocoles Web ouverts et des logiciels libres. Tout comme le courriel, il est décentralisé.