Suivre

Laurent Chemla propose : exigeons des GAFAM l’interopér[…]

« Il est évidemment plus qu’urgent de réguler les GAFAM pour leur imposer l’interopérabilité. » écrit Laurent Chemla. Diable, il n’a va pas de mainmorte, le « précurseur dans le domaine d’Internet » selon sa page Wikipédia.

Nous reproduisons

framablog.org/2020/02/25/laure

@Framasoft
Quelqu'un lui a parlé des identités nomades ?

@Framasoft On se erse des GAFAM++ entre autre pour ne pas continuer à alimenter leurs serveurs en dorées et travailler pour eux à leurs rapporter du blé, et pour fuire la communauté de marketteux spammeurs et des gens qui les relaient en permanence en mode robot… Leurs imposer l'interopérabilité¹ revient à étendre leurs influences…

1. Au delà de la question de la complexité technique quand on parle d'outils qui m'ont absolument rien avoir les uns avec les aîtres EL termes de foctionnalités.

@Framasoft C'est pas suffisant.

Il déconne de dire ça.

Il faut changer d'architecture de cyberespace.

Tout de façon, l'actuelle architecture de cyberespace va sombrer d'elle même dans le cyber-chaos.

@Framasoft

Article intéressant mais qui maque cruellement de radicalité.

Le manque d'interopérabilité n'est qu'une conséquence de l'informatique non libre.

De plus la nécessité de s'identifier formellement auprès du serveur suffit aux GAFAMs pour garantir leur centralisation.

Certes l'interopérabilité des plateformes avec identification forte serait un grand progrès comparé a la situation d'aujourd'hui mais clairement s'arrêter a cela je trouve que c'est dommage.

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !