Suivre

La blockchain est-elle une dangereuse absurdité ? Une analyse de Nicolas Lenz

developpez.com/actu/333063/La-

« Ces choses sont des absurdités inutiles qui existent pour soutirer de l'argent en masse à des personnes qui ne savent pas mieux. Néanmoins, une industrie massive s'est développée autour d'eux. Cette industrie brûle des quantités incroyables d'énergie, d'argent et de temps de travail humain sans contribuer ou produire quoi que ce soit de valeur pour l'humanité »

@Framatophe
Analyse à charge et pleins d'approximations même si tout n'est pas tout rose.
Snowden vient de participer au lancement d'un projet blickchain sur la protection de l'anonymat, et les mineurs se tournent de plus en plus vers le surplus d'électricité (barrage) ou le solaire.
Après on peut lancer le débat, mais cet article est un peu orienté...

@Larchmutz @Framatophe C'est vrai que les actifs numériques sont pour l'instant surtout des instruments de spéculation très coûteux en terme d'environnement et souffrant de corruption et de publicité mensongère (dernière stratégie marketing – la crypto permet d'améliorer l'inclusion financière des plus démunis 😂 americanprogress.org/article/c)

@Larchmutz @Framatophe Mais d'une part il existe des alternatives au modèle du proof-of-work pour la blockchain beaucoup plus raisonnables en terme d'empreinte environnementale ainsi que pour la rapidité et le coût des transactions.

@Larchmutz @Framatophe D'autre part, li faudra bien développer un moyen de paiement respectueux de la vie privée. Il nous faut du cash numérique. Toute confidentialité est illusoire si les États et autres acteurs privés ont accès à toutes nos transactions financières.

@benoithuron @Framatophe
Oui toutes ces limites existent.
Mais la décentralisation reste quelque chose d'intéressant pour certains projets de la blockchain (Claude, sreaming, plate-forme musicale ...)

@Larchmutz @Framatophe Les États eux-même pourraient lancer un tel moyen de paiement (via leur Banque Centrale), sécurisé, anonyme et garanti (comme le liquide, quoi). Mais si on se base sur les initiatives de la Chine et les projets de la France dans ce domaine, ces monnaies numériques vont dans l'autre sens – diminuent encore la confidentialité de leurs citoyens.

@benoithuron @Framatophe
Les monnaies numeriques detat sont le contraire de l'esprit libertarien des cryptos, c'est une course de vitesse entre 2 visions de la chose.

@Larchmutz @Framatophe
En termes d’énergie, l’électricité n’est pas aussi facile à stocker que les énergies fossiles (pétrole, gaz, charbon, uranium). Jusqu’à présent il n’y a quasiment pas de « surplus » d’électricité car la production d’électricité s’adapte en permanence à la demande. En France l’énergie hydroélectrique des barrages permet d’adapter la production aux pics de consommation, ce que ne permet pas l’énergie nucléaire.

@Larchmutz @Framatophe
Et avec le réchauffement climatique et la diminution de la ressource hydrologique, le niveau des barrages baisse de manière significative ces derniers temps. L’analyse de cycle vie de la blockchain, si elle a été faite, doit être, comme pas mal d’applications numériques le sont déjà, très impactante en énergies et matières premières.

@pacomano @Larchmutz @Framatophe Certes l'utilisation de blockchain et de cryptoactifs est énergivore mais est-ce plus ou moins que les technologies bancaires et financières actuelles ?

@n05f3ra1u
De mémoire le ratio énergie consommée/service produit est ridiculement haut pour la crypto comparé aux services bancaires

Oui ça a été mesuré et on s'appuie sur cela lorsque on déclare : "la crypto ça brûle des joules pour rien"

@pacomano @Larchmutz @Framatophe

@n05f3ra1u @kiudecan @Larchmutz @Framatophe Voici un article scientifique que j'ai trouvé sur le cas bu Bitcoin pubs.acs.org/doi/10.1021/acs.e et qui semble utiliser les méthodes et référentiels "officiels" de l'ACV. L'unité fonctionnelle choisie est le térahash (TH) qui d'après les auteurs devrait aller en s'améliorant (loi de Moore oblige, si elle s'applique encore avec la pénurie de composants actuelle).

@n05f3ra1u @kiudecan @Larchmutz @Framatophe Grosso modo, comme les mineurs de BC sont majoritairement des chinois avec un mix énergétique très carboné, on est mal !

@n05f3ra1u @Larchmutz @Framatophe L'article de developpez.com mentionne 3 transactions par seconde (il faudrait vérifier la source) mais cela semble horriblement long si l'on compare au trading à haute fréquence par exemple. Il faut être prudent sur ces comparaisons et c'est bien le problème avec la blockchain qui est très disruptive par rapport à tout ce qui existait auparavant (on n'a pas de référence et c'est important quand on fait de l'ACV (analyse de cycle de vie ou LCA en anglais).

@pacomano @Larchmutz @Framatophe
3 transactions sur la blockchain principale mais sur le réseau secondaire lightning beaucoup plus de transactions peuvent avoir lieux.

@Larchmutz @Framatophe D'autant plus que la consommation d'énergie n'est pas intrinsèque à la blockchain, comme on peut le voir avec la thechnologie proof of stake (fr.wikipedia.org/wiki/Preuve_d).

@koizel @Framatophe
A horizon 2030 projection de 70 % de minage en renouvelable ... à voir

@Framatophe
Exactement comme l'industrie de l'armement en somme.
db

@Framatophe Le sujet n'est pas me semble-t-il LA blockchain mais les règles de fonctionnement de cette dernière et notamment de la Proof of Work (en abrégé PoW) ou preuve de travail, utilisée par le Bitcoin et d'autres cryptomonnaies.

La monnaie libre, par exemple, utilise la blockchain sans dépense d'énergie outre mesure grâce à des règles intrasèques qui éliminent le besoin de calculs ultra complexes : duniter.fr/faq/duniter/duniter

@Framatophe Quand quelqu'un parle de blockchain, il faudrait toujours revenir aux fondamentaux : quel problème cherche à résoudre la blockchain, et le but est-il atteint ? p4bl0.net/post/2021/06/La-v%C3

@lebout2canap @Framatophe
Bonjour, le seul intérêt que je vois est la certification d'un article ou d'une news.

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : pas de publicité, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Gardez le contrôle de vos données avec Mastodon !