politique 

PURIN, ce qui m'énerve le plus, c'est à quel point ce discours de merde passe comme une lettre à la poste. Bouchez et de Salle sont objectivement des CONS, ils sont incapables de comprendre une simple phrase sans partir dans leur délire "oh, elle a dit qu'elle veut imposer la charia" ou de se rendre compte qu'ils font pire que ce qu'ils reprochent aux autres. Mais apparemment, personne ne remarque à quel point leur logique et leur raisonnement sont irrationnels. 12/12

Afficher le fil de discussion

politique 

3) il explique qu'en réalité, c'est madame Haouach qui est l'aggresseur, la "militante" (alors que madame Haouach a toujours tenu des propos modérés), et lui la victime, parce qu'il est discrédité pour avoir agi comme un idiot.
4) finalement, il a le culot de dire que certains sont méchants parce qu'ils détruisent le débat en caricaturant ceux qui ne pensent pas comme eux. 11/12

Afficher le fil de discussion

politique 

3) il démontre que, pour lui, une femme voilée, c'est PAR DÉFAUT suspect. N'importe qui d'autre présumé innocent, sauf les femmes voilées qui doivent démontrer être neutres: elles sont par défaut non-neutres (probablement même sournoises, qui sait). Oh, n'oublions pas qu'il défend "de grands principes", par contre, la présomption d'innocence ... 10/12

Afficher le fil de discussion

politique 

2) il explique qu'il est partisan de la neutralité exclusive, qui est bien, et que la neutralité inclusive, c'est une "théorie alambiquée" des islamo-gauchistes. Absolument aucun argument pour défendre son idée stupide qu'il vaut mieux une personne partiale qui s'habille de manière neutre qu'une personne neutre avec un habit non-neutre. Uniquement: "ceux qui sont pas d'accord avec moi, c'est des méchants parce que". Le tout sur un ton hyper prétentieux. 9/12

Afficher le fil de discussion

politique 

de Salle s'est également expliqué sur sa demande. Une réaction qui PUE les préjugés racistes.
1) il explique qu'avoir le commissaire portant le voile, c'est comme avoir un arbitre de foot portant la vareuse d'une des équipes. Au delà de l'argument bidon (si l'arbitre est impartial, sa vareuse n'a aucune importance), ça souligne bien la mentalité "eux vs. nous": madame Haouach doit choisir son camp, et être musulman, c'est être dans LEUR camp. 8/12

Afficher le fil de discussion

politique 

... et dans la mesure où aujourd'hui on a de plus en plus des communautés qui vivent leur foi en portant un voile, l'idée de lier la neutralité à l'absence de signe visible ne fonctionne plus vraiment. Rien de dramatique (ou anti- "grand principes") à dire ça. 7/12

Afficher le fil de discussion

politique 

Phrase 3: "Le principe de la séparation de l’Église et de l’État pouvait se décliner en fonction du changement démographique."
Réponse des idiots: "Oh mon dieu, elle veut retirer la séparation de l'Église et de l'État, c'est inacceptable". NON, ce n'est pas ce que cette phrase signifie. Simplement, dans la mesure où on peut parfaitement être croyant et être neutre (chose supposée par défaut pour un catholique, by the way), ... 6/12

Afficher le fil de discussion

politique 

Phrase 2: "J'ai voulu croire que c'était un débat sur la neutralité. J'ai compris que ça a un fond raciste et sexiste."
Réponse des idiots (Bouchez): "Laissez moi vous expliquez ma petite: le débat sur la neutralité ne peut pas être rac/sexiste parce que ..." (on notera la connerie de Bouchez: la phrase d'origine implique que le débat sur la neutralité n'est pas rac/sexiste, car c'est la présence du rac/sexiste qui indique que ce n'est plus un débat sur la neutralité). 5/12

Afficher le fil de discussion

politique 

Dans le désordre:

Phrase 1: "Clairement, c'était une domination masculine envers une femme, ... Je sentais vraiment une oppression, une tentative de domination"
Réponse des idiots: "Quoi ! Victimisation ! Le respect de la neutralité n'est pas sexiste" 4/12

Afficher le fil de discussion

politique 

Acte 2: Lors de la première réunion, monsieur de Salle exige qu'elle enlève son voile (alors que, rappelons le, la question du port du voile dans ces circonstances n'est même pas réglées: le type IMPOSE ce qu'il juge convenable).
Acte 3: Madame Haouach est sur la sellette. Elle s'explique dans les médias, mais, horreur, dit des choses intolérables pour les bons petits idiots. Chacune de ces phrases va générer des détournements de sens très révélateurs sur les préjugés de chacun. 3/12

Afficher le fil de discussion

politique 

Acte 1: Madame Haouach est nommée commissaire du gouvernement auprès de l’Institut de l’égalité entre les femmes et les hommes. L'histoire aurait pu s'arrêter là, mais, horreur, elle porte le voile.
Direct, des imbéciles se mettent à pleurer "séparation de l'Église et de l'État" et demande qu'elle enlève son voile. Certains débats ont lieu, et la conclusion est, au mieux, que ce n'est pas clair. 2/12

Afficher le fil de discussion

politique 

Je me surprends à être vraiment en colère face à la CONNERIE des politiciens belges en ce moment autour de madame Haouach, situation qui PUE les préjugés et les biais racistes et sexistes.

Petit rappel des faits (sans doute avec des erreurs, mais l'idée est là) et illustrations de _quelques_ morceaux choisis 1/12

@tvn@mastodon.xyz : Rien compris à votre réaction sur Friends sur votre site. Vous dites à la fois qu'en effet, le contexte était différent à l'époque, mais que si qlq'un dit que le contexte était différent à l'époque, c'est donc qu'il insulte tout le monde.
On a vraiment un problème aujourd'hui: on ne peut plus faire un constat sans se faire accuser de violence qui n'ont pas été faites (même chose avec des réaction comme par ex la carte blanche du Monde sur balancetonporc)

@tvn@mastodon.xyz : à propos de "Lavoisier, scientifique visionnaire décapité pour son statut" (dans lehollandaisvolant.net/?mode=l )
J'avais en tête qu'il a été décapité pour son rôle politique (membre du conseil d'administration de la Caisse d'escompte), considéré coupable de spéculation contre l'intérêt du peuple (en gros, le peuple considérait comme "tous pourris" les politiciens travaillant aux impôts, rien de neuf). Je me trompe p-e: quelles sont les sources soutenant que c'était lié à son statut ?

Déplier
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !