Suivre

Cette photo prise à l'occasion des 70 ans de l'OTAN est ce que j'ai vu de mieux de toute ma vie pour illustrer le phénomène des "couilles de cristal" (menspreading in english) ! Phénomène très pratiqué dans les transports en commun que je fréquente, cela dit en passant...

Elizabeth, je suis avec toi ! :feministfist:

· · Web · 4 · 17 · 7

@bortzmeyer
Lol comment tu connais le prénom de la première ministre belge, même en Belgique elle est pas très connue :o

@Marie_France_Zicot

@amj @Marie_France_Zicot J'ai soumis la photo à une IA qui m'a donné tous les noms, numéros de téléphone privés, et liste des comptes aux iles Cayman.

@amj @bortzmeyer
Ouais, c'est dingue, je me suis dit la même chose !

(Un ami de la famille, sûrement.
Ou un copain de classe.)

@bortzmeyer Moins.
Parce qu'elle a un peu plus d'espace vers la droite (comme par hasard !!!).

@Marie_France_Zicot Autant je comprends dans les transports en commun, autant pourquoi ne pas avoir plus écarté les chaises ici…

@Marie_France_Zicot (attention, ça n’excuse pas la chose, juste que c’est une solution possible pour réduire les emmerdes)

@Marie_France_Zicot c'est sûr que si les femmes écartaient les jambes on aurait une vue gênante.

@Matlink @Marie_France_Zicot
alors ...
je ne vois pas où c'est drôle ;(

et moi c'est bien la vue de ces mâles en manque de place pour étaler leurs affaires qui me gênent ...

@vincib @Marie_France_Zicot c'était juste pour dire que les femmes étaient en robe, et que si elles écartent les jambes, ben...
Je ne nie pas le "manspreading", mais je trouve que la photo est mal choisie. Peut-être qu'un homme en kilt n'écarterait pas les jambes non plus.

@Marie_France_Zicot
Je découvre et je ne comprends pas (faut dire que je suis un mec et que là où j'habite les transports en commun ça n'existe pas) ?
Quelqu'un peut m'expliquer ?

@matclab Dans les transports, bcp d'hommes-de garçons ont la fâcheuse habitude de s'asseoir en écartant les jambes de telle manière qu'ils occupent tout l'espace (leur siège + une grande partie des sièges à côté). Tandis que leurs voisines se retrouvent à devoir serrer les genoux, avec une demi-fesse sur leur siège. Cette façon de s'imposer physiquement est symbolique de la manière dont certains hommes envisagent leur place dans l'espace public par rapport aux femmes : les maîtres des lieux...

@Marie_France_Zicot
Ok. Merci pour l'explication. Faute de l'avoir vécu je trouve ça un peu étrange (mon premier réflexe aurait été de dire : les hommes écartent le jambes cet c'est désagréable de les avoir serrées. Mais ça n'excuse en rien de ne pas laisser la place aux voisins)...

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !