Suivre

Nan mais Castaner, c'est quoi cette annonce hier soir là ?

D'où les victimes vont aller chez leur pharmacien⋅ne pour expliquer qu'elles subissent des violences conjugales ???

Genre dans un commerce, au comptoir, c'est facile d'expliquer sa situation ? Pendant un confinement où tu fais la queue pendant x mn dehors ?

Et on fait comment pour les femmes en milieu autre qu'urbain voire très urbain ? Elles prennent leur bagnole pour aller à la pharmacie ??

Alors qu'en même temps il déploie des condés partout pour contrôler si les non-blancs ont bien leur petite attestation pour aller faire leurs courses ??

Mais WTF ???

Afficher le fil de discussion

@Melimoon
C'est peut-être pas la pire idée : la pharmacie est aussi lieu d'écoute et de soin, depuis longtemps il y a une distance du comptoir à respecter pour confidentialité et les bonnes pharmacies ont aussi des lieux à part pour de vraies consultations de premiers secours sans rdv ni une heure d'attente.

Peut-être que ce que ça nous dit, c'est l'absolu échec de la police à accueillir propremnt des victimes (manque de dispositions et de formation, nombre de flics conjoints violents, etc.).

@Melimoon
La pharmacie n'est pas un commerce comme un autre, c'est une profession réglementée et un métier de santé avec les mêmes exigences que les autres. Il faut avoir été soignée en pharmacie pour s'en rendre compte (des pansements pour une sale chute à vélo). Et voir aussi que nombre d'entre elles ont oublié cette dimension (pas de lieu de soin à part, accueil a minima, esprit commerçant qui prend le pas) qui leur est ici rappelée.

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !