Le Monolecte 🗣
Suivre

Dernières de cordée - Le Monolecte

Seule cette OPA sur les a rendu le capitalisme possible, on peut même dire que la domination des femmes lui est consubstantielle. L’exploitation du des hommes ne pouvait se réaliser qu’en contraignant les femmes à faire gratuitement tout le travail très lourd (et couteux) de l’entretien et de la reproduction de la force de travail.

blog.monolecte.fr/2018/08/03/d

· Mastodon Share · 0 · 24 · 10

@Monolecte : Je n'y avais jamais réfléchi sous cet angle (à ce titre merci pour l'épiphanie) mais c'est totalement vrai. Le capitalisme se construit sur ce sentiment biaisé d'accéder à une caste, un mode de vie et des "avantages" qu'importe si cela se fait au détriment d'autres individus, il suffit de fermer les yeux (on le voit au delà de la condition féminine au travail des enfants et/ou faiblement rétribué) et de "profiter" de peur d'être exclus. Différencions au plus vite travail et salariat

@Monolecte ... mais je digresse pardon. Vous avez tout à fait raison d'être chieuses (on a rien sinon) d'autant que la situation se dégrade : ma femme a été se balader avec des amies le week-end dernier sur Paris et j'étais pas serein du tout des comportements masculins qu'elles allaient rencontrer ... et c'est pas normal du tout

@Monolecte

"plusieurs siècles d’un féminicide d’une absolue cruauté "
Kesako?
Le seul féminicide que je connaisse (avant celui des chinois et indien depuis la seconde moitié du XX° siècle) est celui de la chasse aux sorcières, qui a duré un peu moins d'un siècle si je ne m'abuse...

@LienRag Tu t'abuses, ça a duré salement longtemps, rien que pour la chasse aux sorcières. Et aujourd'hui, dans le monde, il manque 117 millions de femmes : par eugénisme, mais aussi abandon, défaut de soin, violences diverses.
Les femmes manquantes, ce sont celles qui devraient être parmi nous en accroissement naturel, si elles n'avaient pas été sélectionnées ou tuées.

@LienRag Il est vrai qu'on a changé régulièrement de dénomination des pourchassées, puisqu'on a commencé par les accuser d'hérétisme (pendant les révoltes sociales des XIVe et XVe siècle, puis de mégères, de mendiantes (à moment donné, le fait d'être sans rien et donc de vagabonder était puni… de mort!), de sorcières. Puis on a "humanisé" le processus de répression par la déportation (bagne) des récalcitrantes, puis l'hystérisation et l'internement des "folles"!

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Framapiaf est un service de microblog similaire à Twitter. Il est libre, décentralisé et fédéré. Il permet de courts messages (max. 500 caractères), de définir leur degré de confidentialité et de suivre les membres du réseau sans publicité ni pistage.