Merci l'étude ^^ !

Je fais parti de celles qui auraient préféré ne pas avoir à avorter.
Qui avaient une bonne contraception, mais qui n'a tout de même pas suffit.
Qui n'a pas hésité une seconde. (trop tôt dans ma vie, relation toute fraîche, vie pro encore trop précaire)
Qui n'a pas fait de dépression.
Qui a eu un enfant désiré quelques années plus tard, (enceinte qq jours après l'arrêt de la contraception ! One punch parents !)
Qui n'a pas de regrets.

L'IVG doit rester un choix et ne pas être un parcours du combattant.

madmoizelle.com/consequences-i

#ivg

Suivre

@ClaireLemoine Et pan les "pro-vie"et autres "survivants" 😜

Dommage que la en géneral, ils en ont un peu trop souvent rien à carrer...

@Monty
Je suis très triste, car je ne retrouve plus une vidéo de Étienne Klein, qui expliquait très bien comment on en était arrivé à mélanger science et croyance. Alors que la science ne devrait pas être une affaire d'opinion. Et qu'au final, le fait que ça ne dépende pas d'une opinion ne nous privait pourtant pas de liberté.

Par rapport à d'autres époques ou d'autres pays, on est pas trop mal renseignés sur les sciences. On a beaucoup de notions, mais très incomplètes.
Cela provoque des mésinformations, des approximations, alors qu'on croit savoir.
Il y a une défiance, on ne sait plus qui croire...

Du coup en effet, face à certaines personnes, tu peux amener des preuves, ça ne va rien changer... :(

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : pas de publicité, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Gardez le contrôle de vos données avec Mastodon !