Suivre

Voici une idée. Réserver deux heures hebdomadaire à partir du CP et jusqu'à la Terminale, au cours desquelles les élèves mettraient en œuvre la démarche expérimentale. Contrairement aux TPs de physique/bio/... tels que je les ai connus (où on nous disait d'abord quoi faire, puis quoi en déduire), il s'agirait de partir d'une observation, d'émettre une hypothèse et de mettre en œuvre une expérience pour la tester.
(1/n)

Les sujets proposés ne sont évidemment pas limités aux sciences "dures" et peuvent porter sur la chimie aussi bien que sur l'histoire. Certaines expériences peuvent se dérouler sur toute l'année, d'autres durer seulement une séance. Dans les emplois du temps, il y aurait un créneau "Démarche expérimentale", au même titre qu'il y a des créneaux "Français" ou "EPS".
(2/n)

Afficher le fil de discussion

Il s'agit notamment de développer l'esprit critique et le goût des sciences. Mais aussi de
lutter contre toutes les formes d'obscurantisme. Bien sûr, de nombreux enseignants le font déjà sous une forme ou une autre, mais ainsi, leurs efforts pourraient être mutualisés, ceux qui ne sont pas confiants sur la manière de s'y prendre pourraient trouver un accompagnement.

Bref, qu'en pensez-vous ?
(n/n, n=3)

Afficher le fil de discussion

@Moutmout 3 ans après ta question, je commence à en penser quelque chose.

Je pense que les mômes de 6-7 ans ne sont absolument pas mûrs pour la démarche hypothèse→expérience→conclusion.

Toutefois, ils ne sont pas étanches, et ça pourrait carrément leur ouvrir des voies de réflexion.

Bref, je pense que c'est une excellente idée, mais qu'il faut y aller mollo, et que ça nécessite des enseignants euh, persuadés que c'est utile, et formés, et une école qui soit moins une garderie.

@ffeth Je suis pas tout à fait d'accord avec toi. Au CP-CE1, on peut déjà poser des questions et essayer d'y répondre. Par exemple, des trucs autour du changement d'état entre neige et eau.

Après, je suis d'accord avec toi, il faut y mettre les moyens.

@Moutmout @ffeth Faut aussi des médiateurs dans les labos qui soient calés dans plusieurs disciplines pour organiser ça, qui connaissent un paquet d'expérience, leurs écueils, leurs impasses, etc …
Faut y mettre des gros moyens, et surtout sortir de cette école/garderie de telle façon que les enfants/adultes aient envie d'y aller

@Moutmout @vincentxavier @ffeth

Mais c'est pas ce que fait la pédagogie Freinet ?

(et sinon au Canada ils enseignent la philo très jeune - je suis pas sûr pour le primaire mais en tous cas dès la classe de 6°)

@Moutmout @vincentxavier @ffeth

Pis en fait jouer avec des cubes en bois bien avant le CP c'est exactement ça : on observe (les cubes s'empilent jusqu'à une certaine hauteur), on fait une hypothèse (ça va tenir ou ça va tomber), et on la teste....

@Moutmout Bon, après, ce que je dis, c'est après avoir essayé de guider des enfants vers la démarche expérimentale pour «est-ce que c'est plus lourd ?» (avec une balance) «est-ce que c'est plus acide ?» (avec du chou rouge) etc etc.

Je suis pas prof, et de loin —juste parent, et puis je pense que si j'avais persévéré sur une base quotidienne à très faible effectif, c'est comme le vélo, ça aurait fini par percoler.

@Moutmout en d'autres termes, apprendre aux élèves à penser par eux même ? Un peu trop disruptif, non ? 😉

Sinon, oui, sous cette forme ou une autre, développer l'esprit critique me parait fondamental.
@haju68

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !