DECAY utilise framapiaf.org. Vous pouvez læ suivre et interagir si vous possédez un compte quelque part dans le "fediverse". Si ce n’est pas le cas, vous pouvez en créer un ici.
DECAY @Nomys_Tempar
Suivre

Ce que je ne pige pas avec @funkwhale c'est comment ça peut être un réseau avec de la musique copyrighté dessus ?

Si c'est sur une instance, ça correspond au cadre familiale (enfin ça peut), si l'instance est connecté à d'autres c'est forcément foutu...

Ou alors le but est de mettre les users dans l'illégalité, je sais pas...

· Web · 0 · 1

@Nomys_Tempar @funkwhale
#funkwhale me fait penser à radio blog en son temps. Bon ça a donné Deezer, mais pas sans heurts avec la Sacem...

@Aisyk @funkwhale C'est sur que les négociations avec la SACEM, ça rigole pas...

@Nomys_Tempar @funkwhale après la solution technique est intéressante, à voir ce que ça supporte en charge et en terme de type de meta-données.

@Aisyk @funkwhale Si c'est facile à installer et à maintenir aussi...

@Nomys_Tempar @funkwhale oui, pour une fédération de netlabels par exemple, ça peut être très utile comme type de solution.

@Aisyk @Nomys_Tempar une des motivations initiales pour la fédération, c'était de permettre à des artistes/collectifs d'héberger et de diffuser leur musique sans dépendre d'acteurs tiers, et sans faire pêter la facture d'hébergement, grâce à la fédération.

À ma connaissance, personne n'utilise encore Funkwhale de cette façon, mais ça va peut-être bouger d'ici cet été

@funkwhale @Aisyk Heu sans vouloir faire le méchant de service, je vois pas comment les gens qui ne savent pas se créer un site/blog perso pour héberger leur musique iront hoster une instance...

Sans parler du fait que rejoindre une instance existante, c'est faire confiance de facto à "un acteur tiers".

@Nomys_Tempar @Aisyk on peut imaginer plusieurs types de montages. Des fournisseurs de services comme Maastodon mais pour Funkwhale, des instances gérées par des assos ou des labels mises à disposition des artistes, par exemple.

Quand à la question de la confiance, dans une fédération tu es effectivement obligé de faire confiance à un acteur tiers (sauf à prendre toi même en charge l'aspect fédération). Funkwhale n'a pas spécialement vocation à résoudre cette problématique.

@funkwhale @Aisyk Donc en dehors de l'aspect décentralisé, rien de neuf.
Et là encore je me met à la place du musicien lambda qui ne connait pas grand chose à l'informatique...

@funkwhale Ceci dis, comme le disait @Aisyk pour l'aspect technique et effectivement l'usage pour les netlabels/netcollectifs ça me parait être cool.

@Nomys_Tempar la fédération est en opt-in, désactivée par défaut, et effectivement, elle vise plutôt la diffusion de contenus non copyrighté, ou alors le partage dans un cercle restreint (par exemple Alice qui fédère avec son ami Bob).

@funkwhale
Pardon mais ça n'est pas ce qu'il ressort d'un article comme celui-là : framablog.org/2018/05/25/funkw

Ça donne plutôt l'impression : "Yolo, on s'en fout ! Regarde on est couvert." Alors qu'en fait, c'est pas vraiment le cas.

De plus comment on vérifie le partage dans un cercle restreint ?

@Nomys_Tempar il y a une section de l'article explicitement sur cette question et ou je mentionne explicitement ce même scenario : « Ainsi, on pourrait imaginer avoir des grosses instances hébergeant de la musique libre partageant leurs contenus avec de petites instances possédant du contenu protégé. »

@funkwhale C'est la seule mention de musique libre sur tout l'article.

Moi je me met à la place de quelqu'un qui n'y connait rien en musique libre/licence/copyright. Et qui n'utilise que des services proprio, il va se dire "Chouette je vais pouvoir trouver ma musique là-dessus..."
Alors que c'est un peu plus compliqué que ça...

@Nomys_Tempar j'entends bien, maintenant, l'article est quand même introduit par une mention explicite du fait que l'autrice travaille sur les questions de fédération, d'Activity Pub et que c'est l'objet de cette interview.

Plus loin dans l'interview, il est mentionné qu'« Aucune musique n’est livrée avec, donc le projet en lui même est une coquille vide » et que «Ce sont les personnes qui gèrent une instance et qui vont mettre en ligne de la musique », je ne sais pas trop comment reformuler

@funkwhale Pour moi ça manque simplement de plus d'avertissements : "Ce sont les personnes qui gèrent une instance et qui vont mettre en ligne de la musique, c'est leur responsabilité qui est engagé."

L'orientation de l'article sur l'aspect fédération, c'est vrai, mais cette question d'usages confine aux possibilités de la fédération.
S'il existe 600 instances, mais qu'elles sont pas reliées entre elles pour des questions de copyright, il faudra avoir 600 comptes pour en profiter...

@Nomys_Tempar

Il ne me semble pas avoir évité cette question dans l'article : les risques risque lié à l'hébergement de contenus protégés dans un cercle non-restreint/ via la fédération sont évoqués, de même que le mode restrictif by design sur la fédération justement pour éviter que les propriétaires d'instance rendent public du contenu sans le vouloir.

@Nomys_Tempar maintenant, peut-être que cela aurait pu être plus clair, je ne dis pas le contraire.

Pour la vérification du partage dans un cercle restreint, il n'existe pas à ma connaissance de façon fiable de le faire (dans le cadre de funwhale ou autre, d'ailleurs).

Rien ne garantit que quelqu'un ne vas pas télécharger une vidéo youtube, ou diffuser plus largement un fichier communiqué sur clé USB, ou autre. Sauf les DRM, mais ils ne marchent pas vraiment donc bon.

@funkwhale Je pense en effet qu'il faut être prudent quand on promet du partage de contenus de masse.