La moitié de la campagne d'Emmanuel Macron financée par des grands donateurs (entre 800 et 1300 personnes)
franceculture.fr/politique/com

En lisant cet article je suis vraiment étonné que l'on ne peux pas parlé de fraude, mais peut être que tout était vraiment légal et seulement (de mon point de vue) de "l'optimisation" comme le procédé de "l'optimisation fiscale"...

Suivre

On peut aussi pointer un grand nombre de dons venu de l'étranger (j'imagine de citoyen français ?): «Au total, Emmanuel Macron a reçu 2,4 millions d'euros de dons en provenance de l'étranger, soit 15 % de sa collecte totale. 1,8 million émane de donateurs aisés (264 dons supérieurs à 4 000 euros).­­»

Tout au long de la campagne, l'équipe Macron a noyé dans un brouillard de chiffres sa dépendance aux donateurs fortunés. Le 18/11/2016, il affirme "il y a plus de 10 000 donateurs, une très grande majorité est constituée de petits dons autour de 40, 50 euros et il y a 5 % des dons qui dépassent 1 000 euros". Si ces chiffres sont globalement vrais, Macron en oublie un : à cette date, sur les 3,6 millions d'euros qu'il a levé, les deux tiers (2,2 millions) lui ont été donnés par 300 personnes.

Dans les premiers mois de la campagne, le candidat est totalement dépendant des généreux contributeurs de sa campagne : banquiers d'affaires, gestionnaires de fonds, avocats, entrepreneurs du web… S'ils n'avaient pas sorti leur chéquier, jamais sa campagne n'aurait pu commencer. La mobilisation du grand public ne va devenir significative que vers le mois de février 2017.

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Framapiaf est un service de microblog similaire à Twitter. Il est libre, décentralisé et fédéré. Il permet de courts messages (max. 500 caractères), de définir leur degré de confidentialité et de suivre les membres du réseau sans publicité ni pistage.