Coronavirus, rapport de l'Imperial College (morts, prédictions sinistres) 

Suite à ce pouet cornichon.me/@mallabori/103857 je vais essayer de résumer ce que je comprends du rapport de l'Imperial College sur les stratégies face à Covid-19.

Tout d'abord, le rapport se concentre sur les cas de la Grande-Bretagne et des États-Unis, mais les résultats « sont également applicables à la plupart des pays à haut revenu ».

Face à toute épidémie, deux stratégies sont possibles :

(a) la suppression, qui consiste à réduire les transmission du virus pour supprimer ou réduire énormément le nombre de cas. Le principal problème de cette stratégie est que les mesures de distanciation sociale doivent être maintenues tant que le virus existe ou qu'un vaccin n'a pas été trouvé.

(b) la mitigation, qui utilise les mêmes moyens (distanciation sociale, principalement) pour réduire les transmissions mais vise, plus modestement, à réduire l'impact sur le système de santé en ralentissant les transmissions. L'objectif ultime de cette stratégie est de limiter les dégâts jusqu'à ce qu'une part suffisante de la population ait contracté le virus et soit immunisé contre lui. Il se produit alors un effet dit d'« immunité de groupe » et l'épidémie meurt d'elle-même.

Commençons par parler de la mitigation.

re: Coronavirus, rapport de l'Imperial College (morts, prédictions sinistres) 

D'après les auteurices, l'effet d'une stratégie de mitigation serait tout simplement désastreux. Tout d'abord, elle suppose qu'en fin de compte plus des deux tiers de la population soient infectés à un moment. Même sans considérer la charge sur le système de santé, le taux de létalité du virus (0,5 % à 1 % avec des hôpitaux performants) signifierait un très grand nombre de morts.

Mais par ailleurs, le rapport estime que dans le meilleur scénario, au pic de l'épidémie, il faudrait 8 fois plus de lits de réanimation que la Grande-Bretagne ne peut en fournir. D'où un nombre de morts encore beaucoup plus important (un minimum très optimiste serait 250 000).

Les auteurices du rapport recommandent donc sans ambiguités l'autre stratégie.

Afficher le fil de discussion

re: Coronavirus, rapport de l'Imperial College (morts, prédictions sinistres) 

La seconde stratégie consiste à mettre en place des mesures drastiques (en gros, les mêmes qu'en France) rapidement, pour éviter la saturation du système sanitaire. Il est difficile de déterminer combien de temps ces mesures devraient rester en place dans la phase initiale, mais il est certain qu'il s'agirait de plusieurs mois. Avec les mesures les plus drastiques, le rapport prévoit que les capacités de soin de la Grande-Bretagne ne devraient pas être dépassées.

Ensuite, une fois le nombre de cas redescendu, on ne peut pas simplement relâcher les mesures sans provoquer un rebond des contaminations. Ce rebond serait d'autant plus fort que les mesures de distanciation ont été efficaces, car l'immunité de groupe est alors plus faible.

Les chercheur·ses proposent donc un système « on-off » où la distanciation sociale est remise en place dès lors que le nombre de cas en réanimation sur une semaine dépasse un seuil critique, et désactivée quand il re-diminue.

Afficher le fil de discussion

re: Coronavirus, rapport de l'Imperial College (morts, prédictions sinistres) 

L'idée de ce système « on-off » est de contrôler l'épidémie jusqu'à ce qu'un vaccin soit disponible pour immuniser la population. Cela prendrait au moins 18 mois, peut-être plus.

Les auteurices estiment que sous ce système, au moins deux tiers du temps serait passé sous le régime « activé », celui de la distanciation drastique.

Afficher le fil de discussion

re: Coronavirus, rapport de l'Imperial College (morts, prédictions sinistres) 

@mallabori Ah oui quand même 😕 On mise beaucoup sur le fait que ce vaccin arrive dans les temps du coup 😕

Merci pour le résumé 😊

Suivre

re: Coronavirus, rapport de l'Imperial College (morts, prédictions sinistres) 

@MartinShadok @mallabori

Vu que vous êtes tous les deux intéressés par le sujet, je vous conseille ces deux articles (qui ont été traduits en moult langues), que je trouve très bien construits avec une analyse qui ne me semble loin d'être stupide :

1. medium.com/@tomaspueyo/coronav
2. medium.com/@tomaspueyo/coronav

Le second article mentionne entre autre le rapport de l'Imperial College ainsi que ses limites/critiques.

· · Web · 1 · 1 · 1

re: Coronavirus, rapport de l'Imperial College (morts, prédictions sinistres) 

@Xinfe @MartinShadok Je vais lire ça sans faute, merci !

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !