: The Witch de Robert Eggers. Très chouette de film de folk horror. C'est superbe, la réal est élégante, la photo est très chouette, le rythme lent pose vraiment l'ambiance et la tension monte bien au fur et à mesure.
J'ai beaucoup aimé, après j'ai un faible pour ce genre de films avec une grosse symbolique occulte.

du jour : Dernier Train pour Busan de Yeon Sang-ho.

Excellent film de zombies / infectés qui, comme toujours s'attarde plus sur l'humain sur les monstres qui veulent becter leurs prochains.

Même si quelques effets visuels ne sont pas dingues sur la fin, j'ai vraiment beaucoup aimé.

Et vu en VF parce que Madame ne voulait pas regarder un film en coréen. Le doublage est plutôt honnête.

: Les Émotifs Anonymes avec Benoît Poelvoorde et Isabelle Carré. Jolie petit comédie, touchante. Chouette moment même si hyper classique dans la structure.

▫️ Monster House : film du studio ImageMovers fondé par Zemeckis, et produit par lui et Spielberg. Sympa mais un peu daté et chelou techniquement (direction artistique cartoon mais animation réaliste) mais ça se regarde bien un dimanche après-midi.

Afficher le fil de discussion

de cet après-midi :
▫️ Tempête de boulettes géante : vraiment sympa, très drôle et bien foutu. On sent bien la pâte de Phil Lord et Chris Miller. Un super moment.
▫️ L'île des Miam-nimaux : la suite, chouette mais moins bonne, mais avec des personnages trop choupinous. Les des choix doublages français sont plus que douteux, moins bon que le premier opus.

du soir : Les Mitchell contre les machines sur Netflix. Rigolo, absurde, un peu anti-gafam. Vraiment très sympa. Un bon divertissement.

J'ai été agréablement surpris par 40 ans, toujours puceau.

J'y suis allé pour Steve Carell, j'étais content de voir Seth Rogen et c'était pas aussi raz la ceinture et vulgaire que ce à quoi je m'attendais. Pas la meilleure comédie romantique de tous les temps, un rythme un peu haché, presque trop long, mais ça se regarde bien.

Et puis Steve Carell est tip top.

avec le remake avec des vrais acteurs de Cendrillon de Kenneth Branagh.
J'ai pas aimé, c'était chiant et surtout je pense que je n'étais pas le public.

J'avais oublié à quel point est Delicatessen était une comédie sombre à l'humour noir, pessimiste et glauque. Peu d'espoir en ressort et c'est assez cruel.

Pour autant j'ai adoré et je le trouve toujours aussi épatant visuellement. Sans oublier Dominique Pinon ❤️.

Afficher le fil de discussion

: Delicatessen de Jeunet et Caro. Ça fait une éternité que je ne l'ai pas vu.

: Sixième Sens, que je n'ai étonnamment jamais vu. Je me suis déjà fait spoiler...

Qu'est-ce que j'ai fait pour mériter ça ? de Pedro Almodovar c'est quand même bien barré. Et vachement bien !

Cet après-midi _L'amour est une fête_ de Cédric Angers avec Guillaume Canet Et Gilles Lelouche. Le film traite du milieu du porno français des années 70-80. Il y a plein de choses à reprocher au film mais la réal était chouette et la photo superbe, avec une esthétique très sympa.

Malheureusement ça survole le sujet et ça ne va pas chercher très loin.

2/2
🔹 Au poste ! de Quentin Dupieux avec Benoît Poelvoorde et Grégoire Ludig : premier film de Dupieux que je vois (enfin !) et j'ai vraiment adoré ce bijou d'absurde. Et j’adore ça, l'absurde.
Tous les comédiens sont impeccables, c'est beau, hors du temps et le tout dans des décors faisant place au brutalisme.
J'aime ces films où l'on se fait balader en se demande où tout cela va.
❤

de l'après-midi.

Afficher le fil de discussion

Après-midi films, ça faisait longtemps ! \o/

1/2

🔹 Docteur ? de Tristan Séguéla, avec Michel Blanc et Hakim Jemili. Comédie plaisante, pas surprenant mais ça se regarde. Bon film du dimanche après-midi.
🔹 L'Incroyable histoire du facteur Cheval de Nils Tavernier : Ça coche toutes les cases du biopic. Joli film, interprétation impec', touchant sans être tire larme. Je connaissais l’œuvre mais pas l'histoire.

de l'après-midi.

du jour, n°2 :

De l'ombre à la lumière de Ron Howard avec Russell Crowe, Renée Zellweger et Paul Giamatti : biopic du boxeur James Braddock. Assez classique mais j'ai bien aimé. Russel Crowe est très bon et Renée Zellweger est très touchante.
On parle de boxe mais surtout de misère sociale pendant la grande dépression.

Afficher le fil de discussion

du jour :
Mr. Turner de Mike Leigh, avec Timothy Spall (qui a reçu le prix d'interprétation masculine à Cannes en 2014 pour le rôle) : Biopic du peintre britannique William Turner. C'est magnifique. La réal est superbe, la photo incroyable, Timothy Spall, et l'ensemble du casting sont dingues. Belle claque.

La Dernière Tentation du Christ de Martin Scorsese c'était drôlement bien !
Pas une adaptation des évangiles mais d'un roman dont je n'ai pas retenu l'auteur, le film dit des choses très justes sur toute cette histoire de Jésus et tout le tralala. Willem Dafoe est très juste et touchant.

En plus il y a un David Bowie sauvage qui pope pendant le film. Et les musiques de Peter Gabriel sont superbes.

Afficher le fil de discussion

: La Dernière Tentation du Christ de Martin Scorsese avec Willem Dafoe et Harvey Keitel.

Déplier
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !