Suivre

Voilà, voilà. On gagnait déjà tellement, en tant qu’écrivain qu’on va devoir payer la part patronale des cotisations, vu qu’on ne peut obliger les éditeurs/diffuseurs à le faire…

actualitte.com/article/monde-e

D’ailleurs, le gouvernement prend tellement soin de nous qu’il n’est prévu aucun moyen de cotiser sur les dons qui nous sont faits en tant qu’écrivain… Ils ont juste oublié la possibilité du mécénat pour nous.

Quantité négligeable vous avez dit ?

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !