- #Trello qui limite le nombre de tableaux dans sa version gratuite, ça râle.
- #Gitlab qui, dans sa version gratuite, limite les MR dans les répo privés, ça râle.
- La #SNCF qui vent ses billets via #Facebook, tout le monde s'en fout.
- #Alphabet (#Google) qui sort sont truc de jeux vidéos pour tuer les anciennes plateformes, tout le monde adore.

Comment voulez-vous qu'on s'en sorte avec nos idées et envies de libristes ? Hein ?

On ne peut pas.

#Pessimisme

Suivre

@dada
Ben au contraire, il me semble que ça legitimise d'autant plus l'Open Source.

@benjaminbellamy J'ai peur de ne pas avoir autant d'espoir que toi :(

@dada La seule chose qui peut faire perdre du terrain aux GAFAM, c’est quand ils limitent les fonctionnalités « gratuitement » disponibles : Il ne faut pas oublier que les gens, et les gens parfois c’est moi aussi, vont vers eux alors qu’ils savent pertinemment ce qu’il advient de leurs données. Ils ont, très souvent, fait sciemment un compromis. Le flicage ils s’y sont fait. Alors un peu plus un peu moins… Mais prive-les d’une fonctionnalité et là c’est l’émeute. 😉

@benjaminbellamy Je veux bien que le retour à un service complet payant énerve les gens qui se sont habitués à du gratuit, mais ça n'empêche pas qu'il faudrait un service gratuit plus attirant que celui des GAFAM pour leur voler dans les plumes. Le capital à investir dans ce genre de combat est incalculable et hors de porter des bonnes volontés libristes. Seules les grosses asso peuvent se le permettre, en encore.

@dada Ou alors on va assister à une bonne grosse fuite de données et ça va en calmer un certain nombre…

@benjaminbellamy Possible et, comme c'est déjà arrivé par le passé, ça ne devrait faire réagir les gens qu'à la marge :/

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Framapiaf est un service de microblog similaire à Twitter. Il est libre, décentralisé et fédéré. Il permet de courts messages (max. 500 caractères), de définir leur degré de confidentialité et de suivre les membres du réseau sans publicité ni pistage.