Suivre

Puisque l'extension Twitter to Nitter Redirect ne me convenait pas (En effet, elle charge d'abord avant de charger , ce qui annule mon intérêt principal pour nitter), j'ai créé rapidement , en attendant d'intégrer l'option dans .

Téléchargez-le sur : addons.mozilla.org/fr/firefox/

Le code source est sur : gitlab.com/Booteille/nitterify

La licence est libre. Faites ce que vous voulez du code, je m'en tape.

@Khrys Avec plaisir. Comme je disais, je comptais attendre de l'intégrer dans Invidition au lieu de créer une autre extension mais voyant que l'extension utilisée par la plupart ne faisait pas le taff correctement j'ai décidé de faire ça.
Ce m'a permis de voir un peu comment fonctionne Twitter et Nitter, aussi (Je n'utilise pas Twitter, de base).

@booteille
Je n'utilise plus Twitter (ou juste très ponctuellement pour le compte d'assos) et ça me gonfle toujours de voir des liens qui m'y renvoient (comme pour YouTube, et du coup je découvre Invidition \o/) merci beaucoup pour ce que tu fais :-)

@vanecx J'avais oublié de le mettre en public. Ce devrait être bon maintenant. Dis-moi si ce n'est pas le cas !

@booteille @goofy Je vais avoir l'air bête, mais qu'est-ce que Nitter? J'ai tenté Google et je n'arrive sur rien de concluant.

@Alias @goofy Dans le fond, cela permet d'avoir une interface beaucoup plus légère (36KB vs 580KB) et de ne pas subir les traqueurs de Twitter. On peut consulter les tweets sans compromettre sa vie privée !
L'interface fonctionne aussi sans javascript, ce qui est le top pour les utilisateurs de .

@booteille @goofy Merci. Je supposais bien un truc du genre, mais je ne trouvais rien.

@Alias Et enfin, tu n'as pas à te sentir bête de ne pas connaître quelque chose. C'est largement normal de passer à côté d'une information, nul n'a le savoir infus.

@booteille L'air bête, c'est de naissance chez moi. ;)

@booteille mmm Maintenant il faut que je trouve un lien vers /Twitter pour tester lol

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Mastodon est un réseau social utilisant des protocoles Web ouverts et des logiciels libres. Tout comme le courriel, il est décentralisé.