L'arrêt de me semble être l'illustration de ce que les développements de LL sont trop dépendants de la bonne volonté d'une poignée de personnes, et svt bien seules devant les « exigences » des utilisateur-ices. Se créent alors des tensions difficilement gérables.
Il y a qqc à faire d'urgence. Cela fait lgtps qu'on le dit, mais l'avenir du LL va devoir assez vite passer par ce questionnement. Il faut protéger les developpeur-euses et augmenter la part contributive des utilisateur-ices.

@Framatophe@framapiaf.org finalement des modèles à la write.as sont plus vertueux : logiciel libre à disposition pour celleux qui savent et veulent gérer elleux-mêmes avec une option payante si tu utilises l'outil sur le serveur fourni. Ou alors payer pour des fonctionnalités bonus.

Parce que clairement quand tu peux vivre de ton logiciel libre ça t'enleve un poids

@Framatophe@framapiaf.org en vrai l'ideal serait toujours un salaire à vie mais c'est un autre sujet. Quoique ça aiderait peut-être à ce que les devs de LL ne soient pas si seuls ? Les contributeurices seraient plus encleins au bénévolat s'iels avaient déjà un salaire à côté

@oz @Framatophe Dans le cas du dev' de Fedilab, je ne pense pas que le problème soit d'autre financier mais bel et bien le harcèlement qu'il a subit depuis trop longtemps.

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !