Messieurs : quant une femme explique que les commentaires qui la rabaisse à son physique discréditent son travail, on l'a CROIT, et on lui offre son soutien.

On ne contredit pas.
On ne ramène pas la situation à soi.
Et si on se concerné, on change d'attitude.

Simple. Basique.

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Framapiaf est un service de microblog similaire à Twitter. Il est libre, décentralisé et fédéré. Il permet de courts messages (max. 500 caractères), de définir leur degré de confidentialité et de suivre les membres du réseau sans publicité ni pistage.