Suivre

Il y a fort longtemps, j’ai dĂ©couvert ici le podcast « Les couilles sur la table ».

Je viens de finir le livre. Je pense qu’il vaut le coup d’ĂȘtre lu, mĂȘme s’il reprend pas mal du contenu des podcasts, pour deux raisons : cela vaut toujours le coup d’en remettre une couche, et on retient diffĂ©rentes choses quand on lit que quand on Ă©coute.

Donc si les questions de virilitĂ©, masculinitĂ© ou tout simplement ce que c’est qu’ĂȘtre un homme aujourd’hui vous intĂ©ressent, foncez !

· · Web · 2 · 6 · 2

@brab IntĂ©ressant. Mes oreilles ne sont pas assez attentives pour les podcast, je dĂ©croche trĂšs vite. Donc j’ai laissĂ© tomber. Mais l’écrit ça me convient nettement mieux 😄

@brab
J'aime beaucoup ce podcast aussi, mais en feuilletant le livre, j'ai trouvé l'objet assez peu accessible : mise en page et taille de typo qui n'engage pas à la lecture !
Mais c'est vrai que le podcast ne correspond pas à tout le monde, et qu'une édition papier c'est toujours intéressant !

@brab
Pour les questions de masculinité, je viens de créer un groupe Mobilizon pour des cercles de paroles pour les hommes : mobilizon.fr/@cercles_de_parol
Le prochain cercle aura lieu vendredi 28 si ça t'intéresse.
En ligne pour le moment, mais j'ai aussi pour projet d'en organiser sur Rennes dans quelques temps...

@grndrg merci pour la proposition, je ne suis pas sĂ»r qu’un groupe de parole simplement entre homme m’attire. (Victoire en parle d’ailleurs dans le bouquin.)

@brab
Je peux comprendre :)
Et je suis curieux de savoir ce que Victoire en dit !
C'est assez déroutant au début mais personnellement, j'y ai toujours trouvé des moments ressourçant...

@brab Merci pour le partage, c'est intéressant !
En lisant ça, une question me vient : Avec qui les hommes peuvent-ils partager sur ces sujets ?
Parce qu'en gĂ©nĂ©ral les fĂ©ministes sont fatiguĂ©es (Ă  raison) d'expliquer les mĂȘmes choses en permanence, voire d'Ă©couter les ressentis des hommes.
Mais alors avec qui les hommes peuvent-ils partager ça ?

@brab Peut-ĂȘtre qu'il faut se dire que les cercles d'hommes ont un impact politique infiniment moins important que les cercles de femmes. Et rester vigilant sur les dĂ©rives pointĂ©es dans cet extrait

@brab Et dans les cercles auxquels j'ai participĂ©, j'ai vu une seule fois un comportement qui m'a fait tiquer (un "relativisme" des souffrance). Mais c'Ă©tait trĂšs marginal, et je pense mĂȘme que c'Ă©tait une position d'une gĂ©nĂ©ration diffĂ©rente.
Je pense sincÚrement que depuis 15 ans, (date des derniers écrits de Léo Thiers-Vidal, cité par Victoire), les choses ont commencé à évoluer

@brab Enfin (et aprĂšs j'arrĂȘte de spammer :) , il va bien falloir se poser la question du masculin aujourd'hui. Sinon, c'est la laisser aux masculinistes.
D'oĂč ma question initiale : avec qui Ă©changer si ce n'est pas avec d'autres hommes ?

@grndrg je n’ai pas la rĂ©ponse, mais je ne comprends pas pourquoi on ne peut pas Ă©changer avec toute personne de confiance

@brab Oui c'est vrai, mais le cadre du cercle non mixte est assez particulier : on n'est pas entre copains mais il y a un anonymat que je n'ai pas souvent rencontré ailleurs

@grndrg avec trĂšs peu de monde en effet. Le livret dans la version deluxe du bouquin le mentionne, je pense qu’il s’agit de cet Ă©pisode :
binge.audio/podcast/les-couill

@grndrg Je suis d’accord que c’est Ă©crit trop petit, et les couleurs n’aident pas non plus. Mais cela ne m’a pas empĂȘcher de beaucoup apprĂ©cier l’ouvrage

Inscrivez-vous pour prendre part Ă  la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : pas de publicité, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Gardez le contrÎle de vos données avec Mastodon !