Plus récents

On a une comparaison du trajet médian entre les 2RM et les automobiles ? Parce qu’une moyenne de 6 ça fait quand même mal

RT @M_Chassignet@twitter.com

Bonne mise au point de la part de Frédéric Héran sur les 2-roues motorisés :
➡️Trajet moyen = 6 km seulement
➡️L'usage diminue : -33% en 3 ans en ville
➡️Ils ne fluidifient pas le trafic
➡️Le stationnement payant est efficace pour libérer les trottoirs
franceculture.fr/emissions/la-

🐦🔗: twitter.com/M_Chassignet/statu

RT @ValaAfshar@twitter.com

When your children ask ‘why is engineering important?’, show them this video

🐦🔗: twitter.com/ValaAfshar/status/

RT @EmmanuelSPV@twitter.com

Elle expliquait ce qu'était le cédez-le-passage cycliste au feu, elle se retrouve sujet de moquerie. Voilà comment quelques secondes de vidéo d'une cycliste se retrouvent en boucle sur Twitter 10 ans plus tard, en la faisant passer pour ce qu'elle n'est pas !

🐦🔗: twitter.com/EmmanuelSPV/status

Quand Philippe Poutou passe à la matinale de Franceinter, ça la met en vrac

#ViolencesPolicières – Coups de Taser dans les testicules: l’IGPN enquête sur l’interpellation d’un Malien sans papiers

Un jeune homme de 30 ans a été violemment interpellé en septembre dans la cour de son immeuble à Paris, avec 45 jours d’ITT à la clé. Alors que les policiers l’accusent d’outrage et rébellion, l’IGPN a été saisie. Des témoignages et images de vidéosurveillance récupérées par Mediapart contredisent la version de la préfecture.

mediapart.fr/journal/france/10

#Santé | Fermeture de lits à l’hôpital: une polémique de chiffres pour cacher l’ampleur de la crise

Y a-t-il 20% ou 5% de #lits d’hôpitaux fermés en ce début d’hiver? L’administration joue sur les chiffres, en ne communiquant que les fermetures définitives, quand des lits ouvrent et ferment au jour le jour. L’Île-de-France est la plus touchée: des services de #pédiatrie ou des unités neuro-vasculaires tentent de fonctionner avec 20, 50, voire 80% de lits fermés.

mediapart.fr/journal/france/13

• #BLOG • 💬 Réponse d’un enseignant du primaire au Figaro Magazine

Le dossier du Figaro Magazine de cette semaine est une insulte à tous les enseignants de France. Il est le signe, un de plus, d’une grave dérive idéologique qui annonce le pire pour notre pays.

✏️ Alain Refalo blogs.mediapart.fr/alain-refal *accès libre*

Macron, le mépris et la nausée. (texte) 

Ce mardi soir, Emmanuel Macron s’est une fois de plus livré à un autosatisfecit de sa politique. La pandémie ? La situation sociale et écologique ? Tout va bien.

C’est avec tout le mépris qui caractérise les dominants qu’il a parlé de la réforme antisociale
du chômage qui baisse drastiquement les allocations de centaines de milliers de privé-es d’emploi. Le ton est donné.

Dans le monde rêvé d’Emmanuel Macron, les emplois coulent à flot, la pauvreté n’existe pas, les patrons et la police sont sympas et on vit bien avec 1 000 euros par mois. Véritable bonimenteur, il arriverait à faire passer la dégradation et la destruction continues des services publics pour un service rendu à la population.

Le discours général sur le travail en arrive à nous donner la nausée. Pour en parler comme il le fait, il faut être bien éloigné de la réalité et méconnaître le quotidien de millions de salarié-es sous payé-es et aux conditions de travail dégradées qui marquent les corps et les vies Il annonce abandonner pour le moment une réforme des retraites, mais veut y revenir dès 2022 pour nous faire travailler toujours plus longtemps.

Pendant que les actionnaires et les capitalistes profitent, pendant que évasion et la fraude fiscales fonctionnent à échelle industrielle, il n’a jamais été question d’une plus juste répartition des richesses. Non. Juste du fait que nous allons devoir travailler plus, et plus longtemps. Rien non plus sur les indispensables changements dans notre modèle de production et de consommation nécessaires pour faire face à la crise écologique. Juste une vision technophile, sécuritaire et nucléocrate héritière de l’Etat des années 1960.

Face à l’urgence sociale, l’Union syndicale Solidaires défend qu’aucun salaire, aucune allocation, aucun minima social ne soit inférieur à 1 700 euros (nets) par une hausse immédiate de 400 euros. Nous défendons également le fait que les écarts de salaires doivent au maximum être limités de 1 à 5.

Nous ne perdrons pas nos vies à la gagner,
Nous voulons vivre, pas survivre !

Afficher le fil de discussion
Une interview très intéressante d'un climatologue, surtout quand il évoque la tactique de la diversion :

> Chaque fois qu’on vous dit qu’un problème est de votre faute parce que vous n’avez pas un comportement responsable, il y a de fortes chances que ce soit une façon de vous détourner des solutions systémiques, politiques. Accuser les individus est une méthode efficace et éprouvée dans bien d’autres domaines. C’est ce qu’ont fait, avec succès, Coca Cola et tous les industriels des boissons dans les années 1970 pour nous persuader qu’il n’était pas nécessaire de réglementer le traitement des déchets. C’est de là que vient la crise mondiale du plastique d’aujourd’hui. Le lobby des armes a la même tactique, comme en témoigne son leitmotiv “ce ne sont pas les armes qui tuent, ce sont des gens”. Au Royaume-Uni, il suffit de regarder la compagnie pétrolière BP, qui est quand même à l’origine du premier calculateur d’empreinte carbone individuelle. Et pourquoi ? Parce que BP voulait que nous nous intéressions à notre empreinte carbone, et pas à la sienne.

Mais aussi le catastrophisme :
> Les inactivistes le savent bien : quand les gens pensent que plus rien n’est possible, ils vont naturellement vers le désengagement. Et en baissant les bras, ils font à leur insu les affaires des lobbys des combustibles fossiles. Cette stratégie a ceci de pernicieux qu’elle retourne des personnes a priori acquises à la défense de l’environnement, qui auraient été en première ligne pour exiger des changements. Des personnes pleines de bonnes intentions et de bonne volonté, qui perdent toute illusion, sombrent dans la déprime et perdent espoir. Pourtant, tous les “il est trop tard” sont fondés sur une mauvaise compréhension des données scientifiques.


https://poche.linuxine.net/share/617a6f837a4a14.01448301

Les opposant·e·s à l’agriculture intensive dans le viseur de la cellule Déméter de la gendarmerie nationale

Et ce que font les gendarmes, avec certains agri, comme dans mon village de centre Bretagne, c'est un règne de terreur sur les journalistes, y compris venu·e·s de l'étranger, et aussi sur les élu·e·s de la république et les associations

franceinter.fr/societe/les-opp

Plus anciens
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : pas de publicité, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Gardez le contrôle de vos données avec Mastodon !