. «La tue» : quand les n'en peuvent plus
invidio.us/watch?v=RpxCN8H2p04
L’ d’un étudiant de 22 ans à , le 8 novembre, aurait pu être le point de départ d’une grande concertation, d’une discussion nationale sur le sort qu’on réserve aux jeunes en France, mais il n’en est rien. La moindre poubelle brûlée, la moindre page du livre de François Hollande arrachée et l’on ne parle plus des causes de ce malaise, pourtant palpable dans les universités.