Bon ça commence à boucler, je vais arreter de polluer les internets. Si vous voulez d'autres toots, adressez-vous à @maugern

Eh bien puisque c’est ça, parle-moi de George Abitbol.

Je sais que c’est toi qui as essayé de m’assassiner. Je sais aussi que tu t’es jamais remis de l’histoire de Christelle.

Je me permets d’interrompre ce flim parce qu’on se fout un peu de ma gueule.

Abitbol! J’ai peut-être qu’un bras, mais… je suis pas manchot!

Ah ah ah ah, Joël? Mais il a fait comme à chaque fois qu’il y avait du grabuge! Joël? Ah ah ah ah!

Absolument. Après déjeuner, il était temps que je me misse à l’ouvrage, j’allâme voir mon ami Dino.

Ah non, pas craché. Le patron, il crache pas dans les plats.

Oui s’il vous plaît, Monsieur. J’imagine que vous avez dû appeler la police. Vous étiez dans votre droit après tout.

Allons, vieux, même dans les grands restaurants on crache dans les plats, alors dans ce taudis, je vois pas pourquoi ils se feraient chier. Allez, je vous laisse manger, bon appétit.

C’est pas ça, George. C’est pas que vous êtes pas désirable. Mais avec les femmes, vous manquez de tact. En gros.

Ah ah ah ah, Joël? Mais il a fait comme à chaque fois qu’il y avait du grabuge! Joël? Ah ah ah ah!

Mais je suis un peu surpris. Quand vous m’avez appelé, vous m’avez dit que vous aviez bien connu George et que vous aviez de vraies informations.

Et qu’est-ce qui s’est passé après? Respirez bien.

Je vous remercie, vous êtes très gentil. Attention, j’ai bien dit gentil, j’ai pas dit homosexuel, hein. J’ai dit gentil parce que dans le témoignage de Hugues il est noté que vous êtes parti dans la ville de George en ayant reçu juste une simple lettre. Qu’en est-il exactement?

Oh putain et ça? Faut pas laisser ça comme ça les enfants!

En puissance intellectuelle, on va voir ce que tu vaux.

George, vous me décevez. Je m’attendais à plus d’ouverture d’esprit de votre part.

Afficher plus
Framapiaf

Framapiaf est un service de microblog similaire à Twitter. Il est libre, décentralisé et fédéré. Il permet de courts messages (max. 500 caractères), de définir leur degré de confidentialité et de suivre les membres du réseau sans publicité ni pistage.