Suivre

« Le lancement de Stadia, la plateforme de jeux vidéo de Google […] suscite autant d’émerveillements que de critiques. Alors que gamers se félicitent de pouvoir jouer sans consoles, d’autres s’inquiètent du coût énergétique d’un tel service qui promet des images en UHD. […] Les eux, croissent de 9% par an et ne cessent de cracher leur CO2 dans l’atmosphère… Tout ceci n’est pas durable […] Mais après tout […] : et si on fermait tous les data centers ? » sur maisouvaleweb.fr/on-fermait-da

· Web · 1 · 4 · 2

@danslerush Cela dit dans le cas particulier de Google il me semble qu'ils se vantent de la provenance 100% verte de l'énergie utilisée dans leurs datacenters. La question reste valable de manière plus générale, bien entendu.

@jkb : Ils ont financé autant en énergies renouvelables que leur consommation, petite nuance ;)

La dépense énergétique de base reste énorme et je ne suis pas certain que Stadia les aide de ce point de vue d'ailleurs.

A terme, il faudrait des bâtiments totalement autonomes et en circuit fermé pour être certains du fait.

Source : developpez.com/actu/196407/Goo

Et donc : blog.google/outreach-initiativ

@danslerush Ouh c'est une nuance de taille ça, merci.

@jkb : En fait, il faudrait que l'on revienne à plus de local et des jeux plus optimisés comme à la bonne époque où Capcom se targuait de faire tourner l'équivalent des deux CD de Resident Evil 2 sur une seule cartouche, où tu pouvais jouer à un jeu 3D moins gros qu'une page Web.

Bref, qu'on sorte de cette spirale où on s'est habitué à des monstres de course (et de consommation) pour faire tourner des jeux énormes 😓

@danslerush J'ai un petit doute quant à l'efficacité énergétique de N PC montés avec une config "gaming" vs l'équivalent en datacenter ; je pense que la plupart du temps un PC consomme beaucoup plus que ce qu'il nécessite, et que sur une infrastructure cloud on est plus efficace. Après il faut tenir compte du coût du réseau, qui n'est pas non plus négligeable.

@danslerush J'avoue que personnellement en matière d'inefficacité logicielle c'est les applications pour smartphone qui me fascinent : plusieurs CENTAINES de mégaoctets pour une appli de chat ? Plusieurs dizaines pour une application de prise de notes ?

@jkb @danslerush Mon point de vue c'est que les questions de latence et/ou consommation d'énergie sont un peu à côté de la plaque.

Même en admettant qu'on "gagne" quelque chose on organisant le jeu cpmme ça, qu'est ce que ça veut dire au final ? Que Google prend la main sur le commerce de jeux.

@jkb @danslerush Il choisit qui vend quoi, à quel prix, et combien de commission il prend dessus. Il peut même censurer ce qu'il veut.

Et si le service s'arrête ? Vous perdez tous vos jeux, peu importe les sommes engagées jusque là.

Et si vous voulez un jeu qui n'est pas proposé par Google ? Vous devez acheter une console/un PC quand même. Donc les défauts des deux systèmes.

Bref, c'est choisir de se faire enfermer, et enfermer les développeurs de jeux avec vous.

@jkb @danslerush Pour la problématique écologique, je suis carrément d'accord sur l'optimisation, et surtout la compatibilité avec le "vieux" matos. Permettre de jouer aux "petites" machines, même si c'est moins beau...

Avoir un PC chez soi permet bien plus que de seulement jouer...

(je ne suis donc pas fana du concept des consoles... c'est du hardware polluant à fabriquer pour un seul type d'usage)

@jkb @danslerush Au passage, la problématique est bien principalement sur la fabrication du hardware (de mémoire, 80% des émissions de CO2 sur toute la durée de vie, sans parler des autres pollutions et épuisement de ressources), pas tant que ça sur la conso d'électricité.

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Framapiaf est un service de microblog similaire à Twitter. Il est libre, décentralisé et fédéré. Il permet de courts messages (max. 500 caractères), de définir leur degré de confidentialité et de suivre les membres du réseau sans publicité ni pistage.