Suivre

« C'est un nouvel acteur qui bouscule le petit monde : a choisi une gouvernance et de relancer des lignes abandonnées par la SNCF, plutÎt que de se tourner vers celles considérées comme rentables. Une initiative permise par l'ouverture à la concurrence du ferroviaire prévue pour la fin de l'année. » sur reporterre.net/Railcoop-la-coo

· · Web · 2 · 44 · 20

@danslerush Je suis toujours épaté quand j'entends parler d'un service public embarqué par des entreprises privées, scoop ou pas, d'une façon positive.

Non ?

@dada AprĂšs oui bien sĂ»r on peut blĂąmer la dĂ©cision basique d'ouvrir le rĂ©seau aux succubes du privĂ©, on est d'accord. C'est juste que ce genre d'initiative, en coop, est une sorte de micro retour de bĂąton dans ce contexte (qui aurait son utilitĂ© qui plus est) ... une sorte de "moins pire" en quelque sorte đŸ€”

@danslerush @dada
Si des collectivitĂ©s investissent dedans et deviennent coopĂ©ratrices (?) ça peut mĂȘme aller dans le bon sens. Évidemment il aurait Ă©tĂ© mieux de partir de la sncf et dĂ©centraliser un peu pour ce genre de trucs, mais ça ne ce fait pas comme ça en ce moment. Du coup si on peut arriver Ă  reprendre le contrĂŽle sur ce moyen de transport via des scic, pourquoi pas ?

@dada @danslerush Ben faut sĂ©parer les deux choses. Que l’État abandonne les services publics c’est trĂšs con. Que des gens dĂ©cident de reprendre le flambeau via une coop c’est bien. Comme de toute façon la premiĂšre partie on peut rien y faire Ă  court et moyen terme, autant faire la seconde, qui aura des effets concrets bien plus rapidement.

Je prĂ©fĂšre voir le rĂ©seau ferroviaire remontĂ© par des coops que dĂ©truis par la SNCF. C’est quand mĂȘme vachement malin de profiter de l’ouverture Ă  la concurrence pour faire ça. EspĂ©rons que ça marche, et que ça se reproduise.

@dada @danslerush (et puis le jour oĂč l’État redeviens acceptable, les coop seront probablement moins rĂ©ticentes Ă  se faire nationaliser et fusionner que les Ă©ventuelles compagnies Ă  but lucratif
)

@danslerush

Alternative écologique et sociale ou bien libéralisme vert ?
En tout cas, l'initiative est intéressante. Des citoyens qui, individuellement, pallient les manques d'un service public, c'est triste et enthousiasmant à la fois.

Inscrivez-vous pour prendre part Ă  la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !