Suivre

D'ailleurs, anecdote : j'ai grandi aux Clayes-Sous-Bois (Yvelines), siÚge de Bull et on s'en enorgueillait, d'autant que le premier Micral précédait tout ce qu'avait pu faire IBM à l'époque ; plusieurs copines et copains avaient des parents qui y travaillait, l'ordinateur familial avait forcément un arbre (de Diane ?) dessus.

Le mien je l'avais rĂ©cupĂ©rĂ© du boulot de mon pĂšre qui Ă©tait l'INRA, ce mĂȘme INRA qui est Ă  l'origine du 1er Micral commandĂ© Ă  AndrĂ© TRUONG, la boucle est bouclĂ©e đŸ€“

· · Web · 2 · 2 · 1

Enfin, il semble qu'un rémois ait tenté de relancer la marque en appuyant bien sur la fibre nostalgique pour vendre de l'IoT trÚs obscur, à grand renfort d'identité visuelle mais sans trop détailler le cÎté technique ; ça ne bouge plus (compte Twitter) depuis décembre 2018.

> micral.fr

Bref, c'est bien dommage que n'ait pas Ă©tĂ© un peu plus soutenu 
 non pas forcĂ©ment par les pouvoirs publics mais SURTOUT par les DSI de France et de Navarre 🙄

Afficher le fil de discussion
Inscrivez-vous pour prendre part Ă  la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !