Suivre

Ça me rends tellement tristes toutes ces petites asso et syndicats, PME qui utilisent des GAFAM comme Zoom. C'est une érosion économique et sociale mine de rien le numérique. T_T

Sans parler des coopératives, services publiques etc qui pour diverses raisons font ce choix.

Ça serait bien que politiquement la question de «a qui achète t-on» du numérique (SaaS, logiciel) soit posées systématiquement comme pour les énergies ou les produits issue de conditions de travail mauvaises.

Afficher le fil de discussion

A titre personnel je suis positionné et pense au logiciel libre qui respecte ces usagers et ne les enfermes pas.

Mais il faut aussi que les structures productrices de logiciel respectent leurs travailleurs et prestataires de bout en bout, à ce titre je préconise les coopératives mais c'est mon opinion.

Afficher le fil de discussion

Parce-que bon, faire du libre mais sous-traiter l’internationalisation, la localisation et le support au lance pierre c'est juste non.

Afficher le fil de discussion
@darnuria Y'a aussi le fait que la plupart des dirigeants de PME n'y connaissent absolument rien aux risques inhérents aux GAFAM, et aussi par une bonne dose de fainéantise.
Je prend l'exemple de la boite de ma femme.
Ma femme me dit un jour qu'elle doit faire une visio avec son patron.
J'ai mon instance Nextcloud, je lui ouvre accès à la partie Discussion. Je découvre que leur pare-feu bloque la connexion, je met en place un serveur TURN pour que ça fonctionne.

Le temps de faire ça, même pas une demi heure, son patron lui dit qu'ils vont faire ça par Whatsapp.

Et voilà, ils font ça dorénavant avec Whatsapp, même si c'est pas pratique, même si c'est de la merde, qu'ils peuvent faire bien plus avec une solution propre et respectueuse de leur vie privée...

Non, ils s'en branlent.

La montée des GAFAM, c'est aussi grâce à la facilité avec laquelle on offre des solutions de merde, mais faciles. Rapides. La montée des GAFAM se fait grâce à la fainéantise de tous ces gens qui se refusent le moindre effort, abreuvés de merdes qui s'infiltrent de plus en plus chez eux (Coucou Alexa et autres enceintes).
Ces mêmes gens qui comprennent sans peine que s'abreuver de fast-food ne peut être que nocif pour leur santé, mais que de la "fast-tech", gratuite, ne peut être que quelque chose de bon, vertueux, et fiable et aucunement dangereux pour leur "santé numérique".

Faut juste attendre la chute de tout ça, je pense, quelques gros scandales.
Ca viendra.

@Marud Je partage une partie du constat, mais bon individualiser un problème social majeur d'inculture numérique je partage moins.

Le numérique fait chier pleins de gens et je les comprends au fond. Ça me passionne la programmation mais le bouickbouick informatique constant en fait bof.

Les logiciels pour le taff sont justes alienants.

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !