Suivre

RT @Hypnofaz@twitter.com

Et si vous deviez tuer vous-même l'animal que vous souhaitez manger quand vous allez au restaurant ?

La dissonance cognitive illustrée.

🐦🔗: twitter.com/Hypnofaz/status/11

@diarra Je me suis toujours dit que je devais être capable d'assumer tout ce qu'impliquent les différents aspects de ma subsistance et je suis d'ac, je pourrais tuer un animal pour le manger. Ce que je trouve beaucoup plus gênant ce sont les gens qui mettent au rebut des parties entières de l'animal qu'ils consomment (ce qu'on appelle les bas morceaux !) et n'aiment que le steak anonymisé.

Dans la même série : assumeriez-vous la gestion de vos déchets ?

@ffeth @diarra Je suis persuadé d'une similarité avec le management: on épargne les «collaborateurs» proches mais on sacrifie sans vergogne ceux qu'on ne voit que dans les colonnes des tableurs.

@oranadoz Biens sûr, on adore se voiler la face concernant la gestion de nos déchets, de nos prisonniers, de nos vieux...

@diarra

@ffeth @oranadoz notre société individualise, compartimente.

- Diviser pour mieux .. oublier ?

@diarra Une seule solution: se mêler de tout, accepter de faire les choses salissantes de temps en temps pour savoir ce que c'est.
@oranadoz

@ffeth @oranadoz nous aimons nous "salir" les doigts, creuser. Il serait bon que ce "plein apprentissage" soit mis en avant par les "influents" (école, assos, entreprises, média, politiques)

@diarra Après, on est pour la plupart adultes, majeurs et vaccinés.

Ton employeur/école/media/état c'est pas ta mère... :)

@oranadoz

@diarra on est pas habitué à tuer de la viande aussi. Ça serait différent si on partait avec notre couteau pour aller chasser du cochon à chaque fois qu'on veut en manger. On pourrait résumer la vidéo par le fait qu'on mange omnivore mais que l'on ne vit pas comme. Et puis c'est pas un mal de vouloir manger de la viande sans vouloir tuer l'animal d'où elle vient. Non ?

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Mastodon est un réseau social utilisant des protocoles Web ouverts et des logiciels libres. Tout comme le courriel, il est décentralisé.