Suivre

RT @gchampeau@twitter.com

Un manifestant condamné en vertu de la loi "anti-slapping" de 2007, qui rend complice des violences physiques toute personne qui filme et diffuse ces violences sans être journaliste. À l'époque il s'agissait de lutter contre les agressions filmées "pour rire" par les agresseurs. twitter.com/Juristematin/statu

🐦🔗: twitter.com/gchampeau/status/1

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !