Comme je me suis amusé à chambrer @bortzmeyer, je lui rends hommage avec cette citation ;
« La communication entre citoyens, aujourd'hui, se fait de plus en plus par le truchement de réseaux complexes que l'individu ne peut totalement contrôler. Qu'il s'agisse du téléphone, de la télécopie, ou de plus en plus des réseaux informatiques comme Internet, on ne peut pas avoir confiance dans ce qui se passe sur le réseau. "
1/3

« On ne peut pas être sûr que les messages ne seront pas écoutés, on n'a aucune garantie qu'ils arriveront non déformés, on n'a pas de preuve de l'identité de l'expéditeur.
Il n'existe aucun moyen de garantir une sécurité complète sur un réseau, qu'il soit téléphonique ou informatique. Les messages peuvent être écoutés par des gouvernements peu scrupuleux, par un employé indélicat, par n'importe qui s'il se branche sur l'un des endroits vulnérables du réseau. »

2/3

Afficher le fil de discussion

Les techniques modernes remettent en cause bien des certitudes : la manipulation d'un message, même vocal, l'écoute « en grand » par des ordinateurs et non par des personnes, en nombre forcément limité, donnent aux malhonnêtes ou à ceux qui abusent de leur pouvoir des armes redoutables. »

3/3
c'est signé S. Bortzmeyer et ça date de… 1995

lemonde.fr/archives/article/19

Afficher le fil de discussion
Suivre

@goofy
Génial on tient enfin une preuve que @bortzmeyer a vécu une partie de sa vie sans maîtriser et !

À graver dans les livres d'Histoire 😅

@djayroma @goofy « Il vous reste 68.94% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés. » Les preuves sont dans la suite !

#NousSachons

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !