Suivre

Les gens comprennent pas les URLs


Bordel, c'est quoi qui est compliqué ? C'est guÚre plus compliqué qu'une adresse postale, bon sang ! Ou retenir le nom du journal qu'on demande au marchand de journaux ! On demande pas au buraliste « C'est quoi le journal que je lis tous les jours au fait ? ».

· Web · 0 · 24 · 13

@framasky C'est juste un prétexte pour forcer l'utilisation d'un moteur de recherche (à qui appartient chrome ?).
C'est comme si on devait passer systématiquement par les services de renseignements téléphonique parce qu'un numéro de téléphone, c'est trop compliqué pour les gens.
Et comme c'est trop compliqué, on a viré les touches 0-9*# et on a mis à la place un gros bouton "Appeler".

@alex @framasky mais de maniĂšre gĂ©nĂ©rale c'est ce que la majoritĂ© des gens font dĂ©jĂ . J'ai mĂȘme vu des gens taper google.com dans la barre de recherche de la page d'accueil....

@framasky Je pleure toujours un peu quand je vois les gens taper "orange.fr" dans Google...

@framasky J'en ai plein des anecdotes comme ça. Trop...

@framasky Au temps jadis on allait sur un site en tappant son URL, en 2018 ce n'est plus le cas, il faut reconnaßtre cet état de fait et s'adapter. Et pour reprendre ton analogie je pense que les gens se rappellent trÚs bien des noms des sites sur lesquels ils vont réguliÚrement, mais c'est pas pour autant qu'ils se souviennent des URLs.
En fait j'ai l'impression que tu en veux aux gens d'ĂȘtre ignorants... :/

@Altarof_Patatoes Sans compter que si t'es dĂ©jĂ  allĂ© sur le site, tu tapes le nom du site dans la barre d'adresse et elle te propose des trucs matchant dans ton historique. Mais non. Les gens foutent le dĂ©but, tapent entrĂ©e, et ça fait une recherche
 alors que le site Ă©tait proposĂ© **juste en-dessous de lĂ  oĂč ils ont saisi**.

@framasky Donc entre leur technique et la tienne, le rĂ©sultat est le mĂȘme, du coup quand ils ont une technique qui fonctionne, pourquoi ils en changeraient ?
Moi perso je connais la réponse, c'est juste que quand j'essaye de me mettre dans leur mode de pensée, ben j'ai du mal à arriver à la conclusion "ah, il faut que je change mon habitude et que j'utilise les URLs", et donc à leur en vouloir de "ne pas faire d'effort".

@Altarof_Patatoes Euh, un gĂąchis de ressources monstrueux ? Une requĂȘte google (connexion Ă  google, recherche dans un index monstrueux, pubs, trackers, tout ça consomme) pour aller sur un site qui t'es proposĂ© par ta barre d'adresse

Sans compter que ma méthode est plus rapide et imperméable au google bombing (fr.wikipedia.org/wiki/Bombarde)

@framasky Mais donc les gens sont censĂ©s le deviner, tout ça ? je comprends pas comment on peut considĂ©rer que ce genre de connaissance fait partie des choses basiques Ă  savoir pour le commun des internautes, alors mĂȘme que justement tout est fait pour que la barre d'URL et la barre de recherche google se ressemblent (c'est le mĂȘme endroit sur l'interface graphique quoi, c'est IMPOSSIBLE de faire plus confus).
Et sur le fond concernant le gĂąchis de ressources monstrueux, j'ai des doutes.

@Altarof_Patatoes J'sais pas
 oh tiens, en lisant ce qu'il y a marquĂ© JUSTE en dessous de ce qu'ils tapent, ils se rendent pas compte que ça donne le titre du site recherché ? Y a un truc qui bouge quand ils tapent, faut regarder, c'est pas pour faire joli. Pis mĂȘme les gamins dans ma licence (gamins de 20 piges quand mĂȘme), qui ont passĂ© le B2i et autres trucs comme ça ne connaissent pas l'URL. Donc pĂ©dagogie Ă  changer.
Mais c'est pas en cachant la barre d'adresse que ça va s'arranger.

@framasky dans quel contexte ? S'ils ont juste besoin de connaßtre le concept d'url le matériel pédagogique qui était utilisé pour le passeport informatique pourrait aider (c'était à destination des collégiens ). Pour d'autres profils, j'ai trouvé que l'utilisation d'un tableur facilitait la compréhension (par analogie avec le publipostage, ça permet d'expliquer à quoi correspond les différents paramÚtres et composants de l'url, avec une formule au bout pour concaténer )

@plm Bah oui, mais si chrome se met Ă  cacher la barre d'adresse, ça va ĂȘtre chaud Ă  faire comprendre l'utilitĂ©. Le raisonnement c'est « Les gens comprennent pas les URL. On va donc cacher la barre d'adresse. »
wired.com/story/google-wants-t

Soyons lucide, « aider les pauvres utilisateurs qui ne comprennent pas les URL » c’est juste la raison affichĂ©e. La vraie raison derriĂšre, c’est plutĂŽt « on veut que les gens continuent Ă  passer par notre moteur de recherche mĂȘme pour aller sur les mĂȘmes sites tous les jours. »

@dgouttegattat Certes, mais comme on peut le voir, mĂȘme ici, dire que c'est pour les pauvres utilisateurs permet de faire passer la pilule.

@framasky oh, je prĂȘte de mauvaises intentions Ă  google, mais je pense que ça permet aussi de mieux faire passer AMP (genre le Guardian avec une url google.com). C'est pour ça que je me demandais quel Ă©tait le contexte : sans raison ou motivation, quel que soit la notion, c'est difficile Ă  faire passer. Par exemple, si la configuration par dĂ©faut du tĂ©lĂ©phone convient Ă  beaucoup, avec accĂšs aux nouvelles sĂ©lectionnĂ©s par Apple ou Google, une dĂ©mo des infos via des flux RSS peut motiver Ă  creuser

@framasky J'utilise « adresse web » avec ceux qui ont du mal. Ça diffĂ©rencie mieux de la barre de titre du navigateur, du champ de recherche (quand il est sĂ©parĂ©), et des liens dans la page. Bon, ça empĂȘche pas les difficultĂ©s pour copier/coller l'URL.

@EtienneNadji Oui, adresse web, c'est mieux qu'URL, je te l'accorde. J'Ă©cris URL ici parce que c'est plus rapide
 et que les gens ici ont plus de chances de savoir de quoi je parle.

@framasky
appartement.immeuble.rue.ville/piece/meuble/tiroir

L'immeuble peut n'avoir qu'un seul locataire auquel cas on indiquera immeuble.rue.ville/piece/meuble/tiroir

Si la rue n'a qu'un immeuble on indiquera alors que rue.ville/piece/meuble/tiroir

Une ville a forcément plus d'une rue. On ne peut pas avoir ville/piece/meuble/tiroir

piece/meuble/tiroir ne sont qu'une précision sur le contenu auquel on accÚde mais si on veut se présenter a la porte ce n'est pas nécessaire.

@framasky

Si la banque change de rue, mefiez vous si vous n'avez pas été prévenus. Rendez vous a l'ancienne agence en cas de doute, il y aura surement quelqu'un pour vous rediriger vers la nouvelle agence si elle a vraiment changé.

C'est une analogie que je trouve pas mal.

@Schoumi @framasky
Moi je leur explique le client et le serveur. Avec un zoli schĂ©ma et des mots simples. Ils sont contents de savoir aprĂšs. Et ils comprennent que l'adresse, c'est l'endroit oĂč est la page qu'ils demandent sur le serveur. Et ils comprennent mĂȘme Ă  quoi ça sert un nom de domaine.

Quant à apprendre à lire, voire juste regarder ce qui se passe quand on tape qlq part... c'est un pré-requis. "La machine elle te cause" ! #bordayl

@Schoumi @framasky ça marche pas !

Hum, nous ne parvenons pas Ă  trouver ce site.

Impossible de se connecter au serveur à l’adresse appartement.immeuble.rue.ville.

@framasky Nan mais tu comprends, c'est compliqué, l'informatique;.

@framasky Sauf qu'une adresse postale ça serait plutÎt l"équivalent d'une URI non ? Je crois pas qu'on ait de choses directement transposable qui donne à la fois la localisation d'une ressource et aussi le moyen (protocole) d'y accéder.
Ah bah tient, voilĂ  un truc potentiellement compliquĂ© đŸ€”

@Courgette Holà ! J'ose mĂȘme pas commencer Ă  parler protocole. Ça, oui, le protocole, je veux bien le cacher : de toute façon, y a pas grand monde dans le grand public qui va sur son navigateur pour autre chose que de l'HTTP(s).

Pour l'adresse, @Schoumi a THE explication kivabien : framapiaf.org/@Schoumi/1006725

@framasky @Courgette @Schoumi Techniquement, vu qu'on parle d'adresse postal, ça serait un truc du genre lettre://immeuble.rue.ville

Mais transposable au moyen de transport (vélo://, voiture://, tricycle://, roulade:// etc.)

@framasky si les tĂȘtes de nerds n'avaient pas inventĂ© "http://", ça aurait ptetre Ă©tĂ© plus simple !

@opi Ça va hein, t'es pas obligĂ© de le mettre dans l'adresse de nos jours. Les navigateurs le font pour toi.
Mon point de vue sur le protocole : framapiaf.org/@framasky/100672

@framasky @opi Et soudain tu as l’explication du pourquoi les gens ne retiennent pas les url 😄

@opi ça serait un peu comme dire "je veux aller la", sans préciser le moyen de transport xD

@framasky Faisons l'analogie avec l'Ă©criture. C'est compliquĂ© de lire et Ă©crire dans plusieurs langues, pourquoi s'emmerde t'on encore avec ça, on pourrait simplement communiquer avec des images

😭

@framasky La tendance Ă  simplifier Ă  outrance est clairement dangereuse, certaines choses ne sont pas simple, leur apprentissage est nĂ©cessaire, on ne remet en cause ni la lecture ou l’arithmĂ©tique comme apprentissage fondamental et nĂ©cessaire dans notre sociĂ©tĂ© marchande, au 21Ăšme l'apprentissage du numĂ©rique l'est tout autant pour affronter la sociĂ©tĂ© de l'information, bordel ! Simplifier s'est aliĂ©ner.
Bref, je partage ton indignation.

@kaliko @framasky Faut surtout pas oublier qu'une bonne partie de l'économie du numérique (et de ceux qui tournent autours) repose largement sur l'exploitation de l'ignorance des gens
 Et google est certainement un des premiers à en profiter. Ce genre de démarche n'est pas étonnant du tout de leur part.

tu as raison @lordphoenix si tu maintient les gens dans l'ignorance , ils n'auront pas les mots et la force de se protĂ©ger et encore moins de se rĂ©volter.Google l'a bien compris , l'aide Ă  l'Ă©ducation numĂ©rique qu'il propose passe par ses outils , c'est un trĂšs bon moyen pour Ă©touffer les libertĂ©s en se passant pour le bon samaritain 😞 @kaliko @framasky

@framasky Siri va sur PornHub.
Qu'est ce qu'il y a de compliqué là dedans ?
Pourquoi on aurait besoin d'une adresse URL quand on peut avoir des phallusRL Ă  la place ? đŸ€”
Inscrivez-vous pour prendre part Ă  la conversation
Framapiaf

Framapiaf est un service de microblog similaire à Twitter. Il est libre, décentralisé et fédéré. Il permet de courts messages (max. 500 caractÚres), de définir leur degré de confidentialité et de suivre les membres du réseau sans publicité ni pistage.