Au début j’ai déjà bien rigolé avec cet échange. En lui-même il est déjà très bien comme ça.
Et puis 10 minutes après j’ai vu de quelle instance venait la remarque.
Et là, j’ai juste explosé de rire. Ça va faire ma soirée 😂

Ça aurait pu venir de n’importe quelle instance. Mais de celle-là, ça rend l’instant juste magique. Le moment. Le putain de moment. 😂

Et ça illustre super bien toute la problématique de la modération…
Soit on modère rien, soit on modère tout. L’entre-deux, ça donne exactement ça…

Suivre

@aeris Moi ce qui me choque, c’est qu’il n’y a pas d’excuses derrière.

@framasky pareil. Se laisser emporter, ça arrive à tout le monde. On peut faire amende honorable quand on se rend compte qu'on a merdé à ce point, tout de même. @aeris

@AnnaBalade @framasky Ce n’est justement pas un emportement ici. C’est une manière de penser qui conduit à rejeter tout ce qui ne concerne pas ta propre vie personnelle et tes combats.
Cette personne ne pensait *réellement* pas qu’on pouvait finir en PLS avec une photo de vélo ou de randonnée. Que pour d’autre ça sera les chats. Ou les chiens. Les couteaux. L’altitude. L’océan encore pour d’autre.

@AnnaBalade @framasky C’est tout le problème de Mastodon du moment : des gens qui ne pensent que et exclusivement par leurs propres problèmes, sans capacité de prise de hauteur ou de généralisation.

@aeris j'essaye d'éviter de penser le pire des gens tant que je n'en suis pas sûre. @framasky

@AnnaBalade
A priori, y aurait eu des excuses en privé. (Précision : on me l'a dit, j'ai pas vu)
@aeris

@framasky au temps pour moi du coup (même si je trouve plus élégant de présenter ses excuses en public quand on a merdé en public).

@AnnaBalade Bonsoir. C'est moi qui suit le sujet du fil d'Aeris.
J'ai effectivement présenté mes excuses dès que quelqu'un a répondu à mon message pour me dire que mon interlocuteur était en situation de handicap. Avant de lire votre message, je pensais l'avoir fait publiquement. Je n'avais jamais remarqué que la personne à qui je répondais avait passé la conversation en « abonné·e·s uniquement ».

@framasky

@Sylvhem ah ben voilà, tout s'explique. Merci, j'aime comprendre. @framasky

@framasky C'est de moi qu'il est question dans ce fil. Je me suis excusée auprès de mon interlocuteur quand on m'a expliqué qu'il était en situation de handicap.

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Framapiaf est un service de microblog similaire à Twitter. Il est libre, décentralisé et fédéré. Il permet de courts messages (max. 500 caractères), de définir leur degré de confidentialité et de suivre les membres du réseau sans publicité ni pistage.