Suivre

Je rappelle à toutes fins utiles l'existence d'@inventaire, une super plateforme (libre) pour inventorier ses bouquins 😊
Elle permet de scanner les codes-barres pour ajouter les bouquins et de déclarer ses bouquins disponibles au prêt, au don ou à la vente.
Je suis en train de continuer mon inventaire, mais j'ai encore énormément de travail !
inventaire.io/inventory/framas

@framasky Eh mais c’est génial ! Je pense que je sais ce que je vais faire ce week-end.

Dis moi, pour scanner les codes barres comment fais-tu ? J’essaye avec le site sur Fennec F-Droid mais j’ai le message “requires an activated camera”. Tu utilises un autre navigateur ou c’est quelque chose dans mes paramètres qui n’est pas bon ?

@GeoffreyFrogeye
J'utilise firefox nightly du play store, mais tu peux utiliser une appli externe comme barcode scanner.
Je sais pas si t'as pas un réglage qui empêche l'usage de ton appareil photo, moi y a firefox qui poppe la question de si j'autorise le site à utiliser l'appareil photo.

@framasky Yep, justement il me propose pas d’utiliser l’appareil, ni d’utiliser une appi externe.

Mais bon au final j’ai trouvé un moyen, l’appli Barcode scanner en mode rafale, j’extrait les codes barres de l’historique et j’importe tout d’un coup avec l’onglet qui va bien, ça va super vite.

@framasky @inventaire on peut scanner à partir de l'interface web ? car je suis sur UBport... dc pas d'apk dispo

@framasky @inventaire c'est top j'ai quasiment tout scanné des livres de mon bureau... mais que faire quand un livre n'existe pas ?

@aldolinux @framasky Inventaire permet de créer ces propres œuvres si l'ISBN n'est pas reconnu par le scan : soit en dessous d'une recherche infructueuse dans la barre principale, soit en cliquant sur "ajouter une œuvre" à partir d'une page d'auteur.

@inventaire @framasky Ah merci... j'ai quelques vieux livres que j'aimerai ajouter... mais qui n'ont évidement pas de code à barre !

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Mastodon est un réseau social utilisant des protocoles Web ouverts et des logiciels libres. Tout comme le courriel, il est décentralisé.