Suivre

Le prĂ©sident tenait bon, malgrĂ© les grĂ©ves. Il n’allait quand mĂȘme laisser ces gueux se mettre en travers de sa route !
Les charges de CRS ne calmaient pas les ardeurs des mécontents, loin de là.

Les cheminot·e·s et les Ă©tudiant·e·s avaient Ă©tĂ© rejoint·e·s par les Ă©boueu·r·se·s, les enseignant·e·s, le personnel hospitalier


Tout prit fin quand les ouvrier·e·s de l’usine PĂšre Dodu se joignirent Ă  eux : le prĂ©sident capitula de suite, de crainte de manquer de cordons bleus.

· Web · 0 · 19 · 16

@npze Est-ce que je ne sentirai pas un brin de moquerie sur ma lĂ©gendaire ponctualitĂ© aux Mercredis fiction ? 😛

Inscrivez-vous pour prendre part Ă  la conversation
Framapiaf

Framapiaf est un service de microblog similaire à Twitter. Il est libre, décentralisé et fédéré. Il permet de courts messages (max. 500 caractÚres), de définir leur degré de confidentialité et de suivre les membres du réseau sans publicité ni pistage.