Suivre

Petit sondage important pour moi : "Vous rencontrez un spécialiste et celui a un PC sous Windows, utilise des outils GAFAM... Il ne fait pas de veille, n'a pas de profil en ligne, n'appartient pas à une communauté ou un projet..." RT apprécié. Merci.

@genma
j'aurais dit "pourquoi pas" si au moins il faisait de la veille..

@genma Ben, si c’est un spécialiste Logiciel Libre, il est pas crédible. Si c’est un spécialiste OpenSource / OpenWashing, genre c’est trop bien Microsoft et Google font de l’OpenSource mais que vous avez pas le droit de modifier sans leur accord, c’est crédible.

@genma Déjà, s'il dit « open source  », c'est qu'il ne parle pas français, ou bien ne comprend rien au logiciel libre.

bortzmeyer.org/free-software-o

@bortzmeyer@mastodon.gougere.fr @genma@framapiaf.org ou alors que justement il est spécialiste open source, pas logiciel libre 🤷‍♂️

@bortzmeyer
C'est vrai que j'ai plus que tendance à mettre le hashtag opensource quand il s'agit de logiciels libres alors que je connais bien la différence. Une mauvaise habitude qui a la vie dure
@genma

@genma Entre le "pourquoi pas" et le "pas crédible", ça mérite investigation

@genma
Un charlatan.
Un pilleur d'applications opensource ?
Un « spécialiste » amateur ?

@genma Avec toutes ces "tares" à la fois, ça fait un peu "expert à BFMTV".

@genma comme la fondation firefox qui faisait une présentation au fosdem depuis un MacBook air...
Avec des documents hébergés sur google drive mais au moins en passant via .
Faudrait que je retrouve la photo c’était au 2018

@genma je vote autre, et je lui pose la question directement.
Vous êtes spécialiste machin, pourtant vous n'avez pas une machine linux truc muche, pourquoi ?
Vous dites ne pas faire de veille ? Pourquoi ?
Comment justifiez-vous votre expertise ?
(Par contre, ne pas appartenir à une communauté ou être sur un projet n'est pas rédhibitoire à mon sens. On peut garder du temps pour soi autre que l'informatique)

@Natouille @genma Je ne crois pas que le point « être sur un projet » était limité au temps libre.

@Natouille @genma Dans ce cas, tu ne te présente pas comme spécialiste en logiciel libre.

Que dirait-on d'un « spécialiste en UX » qui ne ferait pas d'UX, que ce soit pendant les heures de travail ou en dehors ?

@Natouille @genma Les anciens égyptiens disaient que l'écriture avait été révélée aux scribes par le dieu Thot. Comme le XXIe siècle voit le retour des superstitions, je vais justifier mon expertise ainsi : c'est un don divin.

@bortzmeyer @Natouille @genma je rigole tout seul dans mon jardin à la lecture de ce commentaire 😆 Merci!

@bortzmeyer @Natouille @genma Après, il a dit qu'il était spécialiste "open-source", pas spécialiste du "libre" ! #nuance

@cgx @Natouille @genma Oui, cela a contribué à mon vote (il n'est pas crédible). Quand quelqu'un dit "open source", c'est comme "digital", ça allume un signal d'alarme.

@bortzmeyer @cgx @Natouille @genma Ah ? Pour moi digital est totalement impropre lorsqu'il est employé dans le domaine du numérique alors qu'open-source n'est pas impropre, il désigne un point de vue très différent de celui du logiciel libre. Torvalds ou Eric Raymond se revendiquent ouvertement du mouvement open-source quand Stallman défend le logiciel libre. Ce sont deux courants d'idées différents à mon sens mais peut-être suis-je dans l'erreur ? Donc pour moi quelqu'un qui emploie open-source à bon escient est totalement crédible.
@bortzmeyer @genma @cgx @Natouille Donc selon l'article, les logiciels sous licence BSD, licence WTFPL, ou des licences moins restrictives que la GPL sont des logiciels libres ?
@bortzmeyer @genma @cgx @Natouille D'accord. Je ne voyais pas les choses comme cela jusqu'à présent. Pour moi, il y avait une rupture idéologique entre logiciel libre et open-source. Et dans mon esprit, le choix de licences moins restrictives était la conséquence parfois d'un rejet de la GPL et par effet de bord des logiciels libres.

@qdemouliere @genma @cgx @Natouille « moins restrictive  » est une opinion, pas un fait. On pourrait tout aussi bien argumenter que la licence BSD est plus restrictive puisqu'elle permet de restreindre l'accès au logiciel.

@qdemouliere @genma @cgx @Natouille Mais, de toute façon, que ce soit selon la définition de la FSF, selon celle de Debian, ou selon celle de l'OSD, les licences BSD sont libres et l'ont toujours été (elles respectent les quatre libertés).

@bortzmeyer @genma @cgx @Natouille Oui je suis d'accord. C'est une opinion. D'où le fait que je mette en avant la rupture idéologique (et non technique) entre open-source et logiciel libre.

@qdemouliere @genma @cgx @Natouille Il n'y en a pas. Les deux définitions donnent les mêmes résultats. La rupture est plutôt terminologique : les gens qui disent "open source" le font parce que l'anglais, ça fait chic, et parce que la liberté, ça fait peur.

@bortzmeyer

Sans raconter de conneries j’espère…
Un logiciel libre est selon moi par définition « Open Source ».
En revanche un logiciel « Open Source » (dont les sources sont accessibles, donc "ouvertes") n'est pas forcément un logiciel libre.

Les anglophones utilise FOSS « Free and Open Source Software » pour éviter la confusion que peut avoir « Free » qui a dans cette langue plusieurs significations.
Libre n'étant justement pas synonyme de gratuit.

Certains francophones veulent alors utiliser dans des traductions quasi littérale « Logiciel libre à sources ouvertes », et à mon sens c'est un pléonasme. « Logiciel Libre » étant suffisant, puisque la disponibilité du code source est implicite. La liberté d'étudier le code étant un des pré-requis de l'appellation.

J'ai récemment un peu "taclé" mon padawan qui emploie à tort « Open Source ».
Mais ça… c'est la faute au système éducatif…

@qdemouliere @genma @cgx @Natouille

@gerald @genma @qdemouliere @Natouille @cgx C'est faux. Comme je l'explique dans mon article, les deux définitions sont équivalentes. Ou alors il faut me citer un contre-exemple.

@bortzmeyer

Je partage évidement le point de vue de cet article.
Je n'ai pas de contre exemple.

Mais un logiciel dont les sources seraient disponibles mais dont la licence ne permettrait pas la liberté d’exécution ou de modification par exemple serait selon moi « open source » mais pas libre.

C'est le sens e mon propos.

@genma @qdemouliere @Natouille @cgx
@nono

Oui bah je rejoins @bortzmeyer hein.

En quoi y avait-il besoin de revenir sur la définition de la FSF ?

@Natouille @cgx @genma @qdemouliere

@gerald

> « Open Source » (dont les sources sont accessibles, donc "ouvertes") n'est pas forcément un logiciel libre

Faux, L'OSI insiste bien dans la définition même de « open source » que juste autoriser la lecture du code sans (faire) respecter les autres libertés est insuffisant pour qualifier @genma @bortzmeyer @qdemouliere @Natouille @cgx - 1/5

une licence ou un logiciel de "open source". Juridiquement, ça se recoupe bien avec « logiciel libre ». La différence est dans ce qui est promu/défendu/mis en avant. Y a une raison pour laquelle les libristes anglophones préfère utiliser le « libre » français/espagnol, pour souligner la question de liberté. Pas pour @gerald @genma @bortzmeyer @qdemouliere @Natouille @cgx - 2/5

désigner autre chose.

Même si en pratique, on voit parfois des gens utiliser "open source" de façon malhonnête pour désigner des trucs avec du code « en read-only » voire carrément dis trucs privateurs sous EULA…

Quant au terme "FOSS", c'est du bullshit de communicant, preudo-neutre, qui ne fait que rajouter à la @gerald @genma @bortzmeyer @qdemouliere @Natouille @cgx - 3/5

confusion en faisant croire que « Libre » et « Open source » sont deux choses différentes, plutôt que deux façon de différentes de désigner la même chose, avec « une arrière pensée » différente.

@genma @bortzmeyer @qdemouliere @Natouille @gerald @cgx - 4/5

Déplier

@bortzmeyer Merci pour cette présentation des choses qui me semble terriblement claire et pertinente.

👍

@qdemouliere @genma @cgx @Natouille

@bortzmeyer @qdemouliere @genma @cgx @Natouille
J'ai un autre point de vue mais en étant d'accord sur tout.
Dans le monde des entreprises françaises PMI/PME
(j'y ai travaillé pendant 35 ans, informaticien).
« Vendre » du logiciel libre, c'était une forme de hara-kiri.
Aussi, sans vergogne et de mauvaise foi (c'est ma seule foi) je disais opensource. Évidemment c'est de l'anglais, c'est sérieux.
Mais « libre » ça ne passait pas du tout.
J'ai appris la com IT dans un bouquin de Bill Gates.

@bortzmeyer @Natouille @cgx @genma Parce que quoi qu'on en dise le terme logiciel libre est connoté et fait souvent référence à Stallman et à la GPL.

@qdemouliere @genma @cgx @Natouille Non, personne (même pas Stallman lui-même) n'a jamais dit que « logiciel libre » => GPL.

@qdemouliere @genma @cgx @Natouille Des tas de logiciels dans GNU/Linux sont sous une licence non-GPL et ça n'a jamais posé de problème à personne.

@bortzmeyer @genma @cgx @Natouille Je suis d'accord. Mais parfois, un terme ou un mot dévie de son sens étymologique à cause d’événements divers et variés et devient connoté car il induit une définition différente dans l'inconscient collectif. Je trouve que c'est exactement le cas pour le terme logiciel libre. Mais je suis peut-être dans l'erreur. Je n'ai pas d'idée arrêtée sur le sujet mais j'en étais à ce stade dans ma réflexion.
@bortzmeyer @Natouille @cgx @genma Et d'ailleurs, j'ai souvent ressenti dans certaines communautés un vrai rejet de la radicalité de R. Stallman et de sa vision du logiciel libre. Induisant par la même pour se démarquer l'emploi du terme open-source.

@qdemouliere @genma @cgx @Natouille Oui, appeler à la liberté, ça défrise certains, ils trouvent ça trop radical.

@bortzmeyer
Vous m'avez convaincu techniquement car effectivement il n'y a pas de différences notables. Je reste plus mesuré sur la dimension idéologique car je reste convaincu qu'il y a eu un schisme symbolisé par les dissensions entre Stallman et des personnalités comme Raymond, Torvalds ou De Raadt. Le mouvement logiciel libre revêt une dimension militante et politique qui n'est pas partagé par tous.
@genma @cgx @Natouille
@qdemouliere

Évidement.
Si je plongeais dans mon #troll favoris je dirais même que les licence MIT ou *BSD sont bien plus "libres" que les licences de type GPL.

Ce sont les travaux dérivés (source ouvertes ou non) qui peuvent sortir de la définition de logiciel libre.

@bortzmeyer @Natouille @cgx @genma

@genma Le fait de ne pas avoir de profil en ligne ni n'appartient à aucun projet ou communauté n'est pas *forcément* un problème. Il peut avoir aussi une bonne maîtrise de son identité en ligne.
Ça veut dire quoi spécialiste ? Développeur ? Chef de projet ? Lead tech ? Designer ?
Et open source et logiciels libres c'est pas tout à fait pareil.
Mais bon, avec Windows ça me paraît assez mal parti :)

@genma
freelance ou employé par une entreprise ? C’est important.

@genma J'aurais un gros doute mais "pourquoi pas…".
La veille c'est pas indispensable, enfin ça dépend de quoi on veut parler mais juste se tenir au courant des trucs qui nous appartiennent ça passe, suffit de voir comment la plupart des geeks libristes comme moi sont assez peu au courant de ce que font les GAFAMs.
Profil en ligne… genre pas de compte public? C'est possible avec des GAFAMs? (Windows comme Android obligeant à avoir un compte en ligne)
N'appartient pas à une communauté/projet, là par contre je trouve que c'est vraiment étrange, l'open-source *est* communautaire donc faudrait au moins être plus ou moins relié à une.

En soit je me demande si a pourrait être genre un·e juriste, y'a pas vraiment besoin de toucher à un ordinateur pour être dans l'open-source.

@genma J'ai mis autre, faudrait savoir pourquoi il se/est défini comme spécialiste, car là, il "semble" cocher que des cases qui vont moyen avec. Du coup si je peux pas savoir plus sans en savoir plus j'aurai tendance à dire "pourquoi pas..."

@genma Bah, un logiciel Open Source n’est pas forcément un logiciel libre, qu’il ait une machine sous Windows et utilise des GAFAM ne me choque pas plus que ça. De même que tu peux utiliser des logiciels libres sur Windows, je ne vois pas bien en quoi ça bloque ?
« Il ne fait pas de veille », mais peut-être ne sait-il pas qu’il en fait sans vraiment savoir ce que c’est, parce que personne ne lui a dit que c’en était ?

@genma « Pas de profil en ligne » ou il se cache bien 😁 ? Et puis, là, pareil, je vois pas en quoi c’est gênant.
Ne pas appartenir à une communauté ou un projet ne me dérange pas plus que ça non plus. Il faudrait peut-être un jour se débarrasser de ces clichés du geek asocial qui ne fait que de l’informatique, mange informatique, pense informatique, pisse du code et dort en rêvant de bitcoin 🤔 ?

@nlavielle @genma
je te trouve bien charitable 😁
pour la veille pas besoin de se vautrer dedans pour en faire, c'est un minimum quand tu t'avances comme spécialiste (et que tu cumules les autres points qui contreviennent à cette spécialité)

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !