Suivre

hep les personnes qui ont des instances , on a une demande de l’orga du pour héberger les vidéos de la session 2019

C’est 2000 vidéos, ça fait à peu près1To 🤨 et je ne suis pas sûr qu’on veuille/puisse héberger ça sur un serveur frama

"we were wondering if one of the existing PeerTube instances would be able to host us initially, at least until we have the time and resources available to host an instance ourselves."

ah une précision, les 2000 vidéos c’est l’ensemble de leurs archives, c’est 700 pour l’édition 2019 (ce qui fait déjà pas mal)
> Our video archive is currently roughly 1TB in size and contains approximately 2000 videos, of which approximately 700 will be of the 2019 edition

@goofy@framapiaf.org
Là il vaut mieux prendre un dédié. Avec les différentes versions (résolutions), ça va faire bien plus, je doute que quelqu'un soit en mesure de facilement le rpoposer.

@goofy ok, je fais tourner l'info, c'est possible qu'on puisse stocker ça sur videodulib.re

@goofy
Est-t'il possible de créer plusiseurs comptes sur plusieurs instance et de réellement distribuer la charge ? Par thème ou par sujet ...

@ironeman @goofy Sinon effectivement, on peut toujours split la masse par track.

@goofy
L'an dernier avec @tedomum on a script un miroir de leurs vidéos en excluant la HD pour survivre, ça mange moins de 300G. Je regarde en arrivant combien il nous reste de disque mais on doit pouvoir héberger autant ; 1To me parait plus délicat sans pénaliser le reste de nos utilisareurs, ou bien de façon assez temporaire si on en discute avant.

@goofy Je corrige, 1To chez @tedomum ça va être complexe. Si vraiment besoin et pour quelques semaines je peux les poser sur un #peertube dans le salon.

Sinon ok chez @tedomum dans les 200-300G (donc sans la HD).

@goofy peertube, je peux pas trop dire, mais si y a des torrent a seeder, je peux aider !

@goofy ça fait beaucoup pour une instance personnel, si une association a déjà du mal a les héberger.. mais bon ils trouveront c'est certain

@valere Il faudrait répartir la charge sur plusieurs instances .. @goofy
Je réfléchis sinon pour le faire chez moi, 1To coûterait beaucoup moins cher (j'ai déjà en fait) le serveur ça peut aller, la bande passante ça devrait aller, j'ai une fibre, je ne sais pas ce que ça boufferait en CPU/RAM parce que c'est quand même des vidéos pas mal consultées

En revanche je ne peux garantir l'uptime en cas de crash de la box ou du serveur

@goofy pour commencer, Archive.org semble bien désigné pour héberger ça.

@goofy tu peux me PM le contact ? On a notre libre.sh v2 #kubernetes qui est prêt mais un peu vide ;) ça serait un bon test :)
Il faut qu'on vérifie 2/3 trucs mais on est potentiellement chauds :)

@goofy

J'ai pas d'instance mais j'ai un peu moins d' 1to sur mon dédi. Si ca peut aider, j'installe l'affaire demain.

@goofy Il y a peut être moyen que ce soit possible sur la notre

@goofy
Je ne peux pas tout prendre non plus. Est-ce que tu connais le volume par room. Je pourrais peut être héberger la room dans laquelle @exodus a causé.

@goofy faudrait essayer de voir avec rezopole il me semble qu'ils n'ont pas encore d'instance peertube mais ils ont de la bande passante 😀

@goofy Y a pas moyen qu'il y ai un serveur principal qui s'occupe de tracker les torrents et d'autrez qui seedent

@goofy genre ils n'ont pas pensé à monter un serveur/instance Peertube 🤔 🤪 ça c'est de l'orga :troll:

@goofy J'ai réussi à monter une instance exploitant les object storage d'OpenStack (via OVH). Ainsi pas de prise de tête pour le stockage des vidéos et un paiement à l'échelle du stockage.

@goofy Une solution a été trouvée ? J’ai quelques To de libres sur mon serveur, mais pas d’instance Peertube (c’est en projet). Cependant, je peux seeder :)

@lechercheur123
oui aux dernières nouvelles Pierre Ozoux de Indie Hosters est en contact avec l'orga du fosdem

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Framapiaf est un service de microblog similaire à Twitter. Il est libre, décentralisé et fédéré. Il permet de courts messages (max. 500 caractères), de définir leur degré de confidentialité et de suivre les membres du réseau sans publicité ni pistage.