#Facebook anéantit l’audience d’une partie de la gauche radicale -
mediapart.fr/journal/france/29

> ConfrontĂ©e Ă  une soudaine chute du nombre de vues de leurs publications, plusieurs pages #Facebook de collectifs de la #gauche radicale cherchent Ă  comprendre ce qui leur est arrivĂ©. Censure politique, Ă©conomique, algorithmes ? Leurs questions, et celles de #Mediapart, restent sans rĂ©ponse.

"On vous l'avait bien dit. Vous avez joué, vous avez perdus."
J'ai tellement envie de répondre juste ça.

@dada
Mais tellement !

Le capitalisme est de droite.
Facebook est capitaliste.
Facebook est de droite.

C'est pas comme si on l'avait pas vu venir, hein.

Cette impression de pisser dans un violon depuis 10 ans Ă  propos des GAFAM... le facepalm.

@sebsauvage Ça me tue, à chaque fois, quand je me retrouve avec des militant-e-s qui se servent de réseaux dont ils savent qu'ils ne sont pas neutres, pour gérer leurs mobilisations.
D'accord, Facebook et Twitter ont une base d'utilisateurs dingue, mais faire la promo d'une instance Masto, ou ce que tu veux, prendrait quelques semaines/mois seulement pour remplir largement le taff.
Mais nan, ça demande des efforts.

🤦‍♂️

@dada @sebsauvage pour le coup je trouve le boulot d'Extinction Rebeillion par exemple super classe. Non seulement les mecs utilise discourse, mattermost, jitsi et nextcloud pour s'organiser, mais en plus ils ont tout hébergé eux même. Ils continuent bien sûr d'être sur Facebook et YouTube pour toucher du monde, mais leur organisation *interne* n'y est pas. Et ils ont installé un peertube aussi :D

#xr #autohébergement

Suivre

@fla
En effet, ils sont très cohérents sur ce point par rapport à d’autres groupes militants. Cependant les groupes locaux qui appellent à les rejoindre ont chacun un compte facebook…
extinctionrebellion.fr/index.h

@dada @sebsauvage

· Web · 1 · 0 · 0

@goofy @fla @dada @sebsauvage

Il y a quelques groupes locaux qui sont sur Mastodon aussi

@xrpaca
@tours

Inscrivez-vous pour prendre part Ă  la conversation
Framapiaf

Mastodon est un réseau social utilisant des protocoles Web ouverts et des logiciels libres. Tout comme le courriel, il est décentralisé.