Suivre

après avoir lu cet appel à la grève,
onestla.tech/
je me demande (vraie curiosité) :
un⋅e adminsys qui fait grève ça veut dire quoi ? (il fait/ne fait pas quoi donc ?)

un⋅e webdev qui fait grève, comment ça se manifeste ?

un⋅e spécialiste de sécu informatique (je ne sais plus le nom) en entreprise qui fait grève, ça représente quoi ?

@goofy surtout de la solidarité des salariés "uppers-class" de la tech vis à vis des gens normaux aux métiers normaux je pense... et une conscience de l'impact de leur travail sur celui des autres, aussi... ça fait du bien!

@goofy

Le droit de grève, dont les origines remontent à plus d'un siècle, doit évoluer pour redonner à cette action tout le poids qu'elle devrait avoir.

Jadis, un ouvrier qui cessait de travailler, cela avait un effet immédiat sur la production.
Aujourd'hui, ce n'est plus le cas. C'est un problème.

Un adminsys devrait pouvoir éteindre un serveur en guise de grève, ou par exemple afficher une home page dédiée à la grève, sans pour autant être sanctionnable.

Pour une grève du XXIème siècle.

@petitevieille @goofy Un·e dev qui arrête de travailler quelque part ça met à mal la production, un·e admin si ça devient un peu long c'est le chaos rapidement et manque d'accès aux machines (bloquage pour les devs).

Mais oui un·e admin devrait pouvoir éteindre/limiter ses machines avec sa grève.

@lanodan

Il faudrait que les syndicats s'emparent de cette question ! On ne peut pas lutter au XXIème siècle comme au XIXème.

@goofy

@goofy @petitevieille @lanodan

coucou !

De manière générale on (Solidaires) s'empare de ce dont nos membres veulent bien s'emparer.

Si ça vous dit de bosser là-dessus, plutôt qu'attendre que "les syndicats" s'en emparent, faut pas hésiter à venir s'en emparer chez/avec nous ou chez/avec les camarades d'autres syndicats.

"Les syndicats", c'est vous. ✊🏿✊🏾✊🏽✊🏼✊🏻

Et oui, la portée de la grève chez les informaticien•ne•s c'est un beau sujet.

@SI_rhone @goofy @petitevieille @lanodan Je me dénonce, si vous voulez discuter avec un syndicaliste Solidaires incarné. ;-)

@petitevieille @goofy Si les adminsys des banques s’y mettaient, on règlerait tous les problèmes en moins d’une seconde…

@Monolecte
J'ai déjà lu des discussions sur ce sujet, ça ne semble pas si simple car les systèmes fonctionnent seuls et ont des redondances. Il faudrait une grève + des problèmes techniques importants en cascades pour faire tomber les systèmes.
@petitevieille @goofy

@matiu_bidule

Les parties automatisées ne peuvent pas être temporairement interrompues par un administrateur ?

@Monolecte @goofy

@petitevieille @matiu_bidule @goofy Quand je dis adminsys, je suis large. Mais il y a un petit nombre de gus qui veillent au bon fonctionnement et à l’amélioration des transaction des salles de marché interbamcaires qui pourrait assez facilement tout foutre en l’air, en fait. Déjà, parce qu’en dehors d’eux, y a pas grand monde qui comprend comment ça fonctionne réellement.

@Monolecte
@petitevieille @goofy

Oui mais là on passe de la grève au sabotage volontaire c'est pas vraiment pareil...

@petitevieille
Certes, mais on n'est plus au 19ème siècle le droit de grève existe et il est encadré. Le fond du problème est donc plutôt le manque de politisation du milieu tech-info. S'il n'y a déjà pas grand monde pour faire grève dans ces métiers là, tu auras encore plus de mal à trouver des gens prêt à passer au sabotage...
Donc il serait plus utile de travailler à la politisation de la branche professionnelle avec des argumentaires ciblés.
@Monolecte @goofy

@matiu_bidule @petitevieille @goofy En fait, les gus hautement spécialisés qui s’occupent de ça ressemblent (au moins pour partie) assez peu au profil de l’informaticien lambda. Les mecs sont plutôt conscients des enjeux politiques. Disons que pour ce que j’en sais, ils ne sont pas convaincus par les solutions de rechange possible en cas de vidange bancaire et ont plutôt peur de l’entropie violente qui en découlerait.

@matiu_bidule

En plus, faire porter quasiment toute la responsabilité du blocage à une poignée d'individus, ce n'est pas très correct...
La grève c'est avant tout une lutte collective, pas un système où on attend que quelques uns bloquent tout pour que tous les autres, sans lutte, puissent profiter.
@petitevieille @Monolecte @goofy

@stroibe974 @matiu_bidule @petitevieille @goofy Il s’agit d’un système complexe où, concrètement, beaucoup sont impuissants et quelques uns peuvent tout faire tomber.
Les bourgeois ont adapté le système pour qu’il soit bien plus compliqué à gripper par les moyens conventionnels de la grève.

La dette immobilière a donné le pouvoir aux banquiers et prive les endettés de l’accès au rapport de force : ce n’est pas pour rien que Sarko rêvait d’une «France de propriétaires»

@Monolecte je pense qu’on fantasme beaucoup sur le pouvoir de nuisance des informaticiens. Sur les grosses infrastructures critiques, l’humain n’est indispensable qu’en dernier recours, donc une grève ne serait visible que si simultanément survenait un gros problème technique nécessitant une intervention humaine @petitevieille @goofy

@clochix

N'y a-t-il pas une poignée d'humains disposant des clés des salles où fonctionnent les serveurs, et qui pourraient aller les éteindre en guise de grève ?

@Monolecte @goofy

@petitevieille attention, on passe là de la grève au sabotage, donc au licenciement assuré (au minimum).
Et, sur une infrastructure critique, il y a tellement de redondance qu’un acte individuel n’aurait aucun effet, il faudrait couper simultanément plusieurs sites.
@Monolecte @goofy

@clochix

On touche du doigt mon propos.
Aujourd'hui, c'est du sabotage
Au XIXème, faire grève, c'était du sabotage aussi.

@Monolecte @goofy

@clochix @petitevieille @Monolecte @goofy

Prévoir une maintenance un jour de grève et faire grève le jour de la maintenance?

@clochix @petitevieille @goofy aucun système n’est sans talon d’Achille et des mecs sont payés pour veiller au grain sur ces faiblesses. Oui, ce serait du sabotage, mais après, l’idée même de boulot aurait profondément changé de sens.

@clochix Croire qu'il y a un licenciement assuré en cas de sabotage, c'est méconnaître l'histoire

pas vu pas pris par ex.

@petitevieille @Monolecte @goofy

@petitevieille @clochix @goofy Les éteindre n’est pas suffisant, il y a de la redondance à tous les étages. Mais modifier les algo et les protocoles de sécurité… ça pourrait le faire.

@Monolecte cela dit, à l’inverse, il suffit de regarder le suivi des incidents chez OVH pour réaliser qu’une simple fausse manip d’une « petite main » travaillant en salle machine peut faire des dégâts. Mais sans grandes conséquences au final, les trucs vraiment important ne sont pas hébergés là ;-) @petitevieille @goofy

@clochix @Monolecte @petitevieille @goofy
Et tu sais, même les trucs importants, on s'en remet. J'ai un jour rebooté un serveur des impôts par erreur (même modèle, au dessus de celui sur lequel je travaillais). Un dba orable a du me détester quelques heures et puis voilà :)

@petitevieille @goofy Là j'ai un adminsys dans les pattes qui met tellement de mauvaise volonté qu'on dirait qu'il est en grève mode sabotage. Je peux vous le présenter mais je crois qu'il est juste obtus en fait :)

@sossalemaire Le droit de grève encadre les procédures d'arrêt et redémarrage sécuritaire des machines. Exemple : haut fourneau. Faut voir, je pense que c'est assez transposable.

@petitevieille @goofy

@goofy
Justement je me demande aussi. Lea sysadmin va t-ielle arrêter les serveurs ? Ou bien « juste » ne pas remonter ceux qui tombent ?

Normalement, bah le sysadmin qui fait grève, ça ne se voit pas.

Le dev, il ne code pas, c'est simple. Le machin là, bah c'est comme le sysadmin, sont rôle est de préconiser des solutions, des savoir-faire, des pratiques sur le long terme s'iel ne fait rien pendant 1,2, 3 jours, ça ne se voit pas.

Ce n'est que mon avis de vieux con

@goofy
Bah perso, quand je fais grève, ça se voit pas des masses, les serveurs tournent toujours. Si y a un truc qui péte, par contre, ça se verra. Sauf si un collègue le remet en route.

@lanodan
@goofy
J'ai pas dit ça. J'ai pas dit le contraire non plus. 😛
Mais bon, ça serait peut-être plus intéressant de spawner des VM chez des hébergeurs peu regardants et lancer des LOIC contre des sites institutionnels ou sites de banques/assurances 😏

@goofy (muhuhu, y'a un conflit git non résolu)

@goofy "un webdev qui fait grève, comment ça se manifeste ?"

=> "Un webdev qui fait grève, comment ça se .manifest ?" :yay: Je sors !

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !