Suivre

L'i-recog, courante pour l'accès aux lieux sensibles, s'avéra inopérante quand on voulut embarquer des Fl0gs pour la Terre. Au moment d'enregistrer leurs scans en bases de données, on s'aperçut que le motif de leur iris passait d'un œil à l'autre en un cycle de 50 secondes. Et numériser leur regard était impraticable car les Fl0gs ont deux clusters oculaires séparés de 2 mètres environ, ce qui en faisait des créatures prisées sur le marché de la prostitution exotique.

· · Web · 0 · 1 · 2
Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Le réseau social de l'avenir : pas de publicité, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Gardez le contrôle de vos données avec Mastodon !